AccueilCollectivitésLa Métropole de Lyon veut "apaiser" la Presqu’île

La Métropole de Lyon veut "apaiser" la Presqu’île

La Métropole de Lyon va lancer une concertation de juin à octobre afin de dégager une vision globale et cohérente de la réorganisation des circulations et des futurs aménagements sur la Presqu'Ile.
Le projet d'apaisement de la Presqu'île devrait se dérouler en deux temps avec des premiers aménagements en 2023-2024, puis une refonte plus large du plan de circulation fin 2024.
Séverine Renard - Le projet d'apaisement de la Presqu'île devrait se dérouler en deux temps avec des premiers aménagements en 2023-2024, puis une refonte plus large du plan de circulation fin 2024.

Collectivités Publié le ,

Territoire sous tension, saturation automobile, manque d’espaces à vivre… Fabien Bagnon, vice-président chargé de la voirie et des mobilités actives à la Métropole de Lyon, ne dresse pas un portrait élogieux de la Presqu’île à Lyon.

L’exécutif métropolitain entend donc agir pour "l’apaisement de la Presqu’île". Si la concertation permettra de recueillir les avis et les idées, les élus ont déjà tracé les grandes lignes de ce projet à 10 millions d'euros qui concerne un large périmètre, du boulevard de la Croix-Rousse à la place Carnot. "Nous voulons diminuer la circulation automobile, principalement de transit, revoir l’organisation des transports en commun, offrir des espaces pour flâner et se reposer", résume Fabien Bagnon.

Les premiers aménagements testés en 2023 sur la Presqu'île de Lyon

Les premiers aménagements seront testés en 2023 et 2024 avant une refonte globale du plan de circulation fin 2024. Mise en place de zones à trafic limité contrôlées par des bornes, piétonisation de certaines rues, inversement du sens de circulation, création de vélorues avec priorité aux cyclistes, élargissement des trottoirs, végétalisation… sont quelques solutions envisagées.

En améliorant l’accessibilité vélo, en sécurisant les piétons et en confortant la place des transports en commun, les élus pensent renforcer l’attractivité de la Presqu’île. La question du parcours client sera aussi étudiée pour guider les voitures vers des parkings en périphérie ou proposer de récupérer ses achats dans les parkings.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?