Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

La Métropole de Lyon reprend officiellement en main la gestion de l'eau

Publié le - - Collectivités

La Métropole de Lyon reprend officiellement en main la gestion de l'eau
Villeurbanne, usine des eaux de Croix-Luizet © Laurence Danière, Métropole de Lyon

Le dernier conseil 2020 de la Métropole comportait 140 points, dont la gestion de l'eau en régie directe…Par ailleurs, la programmation pluriannuelle d'investissement présentée en janvier, atteindra de 3,6 milliards, a annoncé Bruno Bernard.

La reprise de l'eau en gestion directe par la Métropole, dès le 1er janvier 2023 marquera la fin du contrat Véolia et l'interruption de la délégation au privé qui dure depuis 38 ans. C'était une promesse de campagne des écologistes : "Il est hors de question de laisser un bien commun comme l'eau au secteur privé, affirme Bruno Bernard, président. Récupérer les marges réalisées par le privé permettra d'entretenir et d'améliorer le patrimoine et une tarification solidaire pour les plus précaires qui ne paieront pas les premiers m³ qu'ils consommeront."

Louis Pelaez, qui préside le groupe d'opposition Inventer la Métropole de demain (équipe Collomb), dénonce un danger : "Le choix d'un passage à une régie dotée de la personnalité morale et de l'autonomie financière […] d'ici à 24 mois, fait encourir un risque juridique, technique et financier au service public de l'eau potable […]."

Relance économique

Le budget 2021 sera voté au mois de janvier en même temps que la PPI (Programmation Pluriannuelle d'Investissement 2020-2026 (PPI). "Il y a urgence à la relance économique et à la mise en place de nos politiques publiques, commente Bruno Bernard. La PPI annoncée s'élève à 3,6 milliards, "un montant jamais atteint sur la Métropole […] ".

Fin 2020, la collectivité sera endettée de près de 2 milliards, ce qui correspond à 6/7 années de désendettement, les perspectives sont à 10 ans d'endettement en 2021 .

Dépenses sociales

La pandémie du Covid-19 a entrainé une explosion des dépenses de près de 50 M€ entre 2019 et 2020 avec une hausse des dépenses sociales obligatoires de 33%. Les prévisions pour le versement du RSA ont progressé de plus de 10%. Dans le même temps, les recettes attendues des Droits de Mutation à Titre Onéreux sont en baisse.

La Métropole met en œuvre un revenu de solidarité doté de 10 M€, en direction des jeunes de moins de 25 ans qui ne bénéficient pas du revenu de solidarité active (RSA) ; 5, 7 M€ vont être mobilisés pour financer les dépenses supplémentaires des EHPAD et des services face à la crise sanitaire.

La Salle Arena divise

Le projet de l'Olympique lyonnais et de l'Asvel de salle Arena à Décines, nécessitait un vote de modification du PLUH (plan local de l'urbanisme et de l'habitat). Le vote a été positif, non sans causer des dissensions au sein de la majorité écologiste, dont quelques membres ont voté contre. Affaire à suivre.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer