AccueilEconomieLa Métropole de Lyon augmente sa prime Air-Bois

La Métropole de Lyon augmente sa prime Air-Bois

Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, a annoncé l'augmentation de la prime Air-Bois, une aide financière destinée au remplacement des anciennes cheminées.
La Métropole de Lyon augmente sa prime Air-Bois
Cheyenne GABRELLE - De gauche à droite, Pierre Athanaze, Vice-président délégué à l’environnement, Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon et Xavier Desgoerges, gérant de la société Tout feu tout flamme, échangent sur la prime Air-bois

Economie Publié le ,

Le dispositif de la prime Air-Bois, mis en place par la Métropole de Lyon depuis 2018, est passé de 1 000 € à 3 000 € d'aides pour les ménages les plus modestes. Cette prime permet d'accompagner le remplacement des anciens chauffages au bois, jugés trop polluants et nocifs pour la santé.

"L’ensemble des aides permet d’aider les plus modestes"

Les chauffages à foyer ouvert sont considérés comme trop polluants selon Pierre Athanaze, vice-président délégué à l’environnement. "L’enjeu sanitaire est très important, puisque la pollution des particules fines représente 2/3 des particules liés au chauffage au bois en hiver" (source Atmo).

Une aide financière qui s’est intensifiée…

Le changement d’un chauffage à foyer ouvert demande beaucoup de ressources, notamment à cause du prix de l’achat du poêle, ainsi que de l’installation.

Pour inciter les contribuables à se tourner vers des chauffages moins polluants, la métropole lyonnaise s’investit et "a réévalué sa part d’aides jusqu’à 3 000 €" en novembre dernier. Cette modification permet d’aider les ménages les plus précaires à passer aux poêles plus écologiques.

Pour bénéficier du montant maximum d’aides, il fautvivre seul et avoir des revenus inférieurs à 19 500 € nets par an. Les ménages les plus aisés disposent de 1 000 € d’aides de la Métropole. À ça, s’ajoute la prime de transition énergétique "MaPrimeRénov" offerte par l’État, d’un montant de 1 500 €. Mais ce complément prend fin en 2023.

Ces aides sont uniquement attribuées pour les appareils labellisés Flamme Verte 7 étoiles.

Xavier Desgoerges, gérant de la société Tout feu tout flamme et partenaire du label, explique que "pour ceux qui ont la prime la plus élevée, il restera 10 % de restes à charge, qui est largement compensée par l’économie de combustible sur le long terme". Une aide "non négligeable" qui peut être avancée, au choix, par le professionnel ou par le particulier.

"Si on prend une maison à 100 m2 chauffée à l’électricité, ça fait environ 1400 € en comprenant le chauffage, alors qu'avec le granulé de bois, on passe à 450 €", précise le responsable du magasin.

… Mais qui prend du temps.

Le délai d’intervention et de remboursement est souvent long. Selon Xavier Desgoerges, on compte environ trois mois de délais, voire six mois aujourd’hui, à partir de la date de commande et de l’intervention, en prenant en compte la question d’approvisionnement du matériel.

Le traitement de l’information pour Ma Prime Rénov peut aller jusqu’à un an d’attente. La Métropole est quant à elle "plus réactive". L'aide est remboursée dans les deux semaines qui suivent l’intervention.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?