AccueilCultureSpectacle vivantLa littérature médiévale sur la scène du TNP

La littérature médiévale sur la scène du TNP

Pourquoi changer une formule qui fonctionne et fait œuvre pédagogique ? Le TNP reprend Le berceau des langues, un cycle de lectures mises en scène de vieux classiques français, initié il y a deux ans. Repris une première fois en 2016, voilà qu'il revient sur la scène de la petite salle du TNP.
La littérature médiévale sur la scène du TNP
Michel Cavalca - La Chanson de Roland

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Ce projet permet à toutes et à tous, jeunes et moins jeunes d'approcher les origines de la littérature française et d'entendre la langue ancienne, devenue incompréhensible au quidam.

Dont l'un des premiers textes littéraires qui nous soit parvenu, La chanson de Roland, dont tout le monde connaît l'histoire mais peu le texte originel. À partir de la version d'Oxford, la plus complète, Julien Tiphaine met en bouche cette chanson de geste épique d'un seigneur trahi par un félon, le panache de Roland opposé à la traîtrise de Ganelon, incarnant tous les personnages et passant du français anglo-normand au français moderne pour que le public entende toute la grandeur et la saveur de la première chanson de geste française.

La seconde pièce choisie est Le Roman de Renart, recueil de récits disparates dont on connaît quelques épisodes célèbres comme celle du loup Ysengrin perdant sa queue mais qui est surtout un texte cru, corrosif, impertinent, parfois vulgaire et amoral qui fustige les travers des grands de ce monde (qui n'ont pas tant changé depuis...).

À l'aide de masques, les deux comédiens membres de la troupe du maître de maison Christian Schiaretti, deviennent Renart et Ysengrin, et donnent à ces histoires truculentes et subversives une couleur que les versions expurgées avaient gommée.

On redécouvre également avec un plaisir non dissimulé l'immarscecible Tristan et Yseult, roman fondateur de la pensée occidentale et best-seller médiéval, dans un tressage de plusieurs textes, la version de Béroul et celle de Thomas, les plus anciennes mais aussi celles de l'Allemand Eilhart von Oberg et celle dite norroise.

Sans oublier un monologue datant du XVè siècle, assez peu connu, Le Franc-Archer de Bagnolet dans la plus pure tradition des fabliaux médiévaux.

G.V.P.

TNP, 16 novembre au 1er décembre, intégrales les 18, 25 novembre et 2 décembre, www.tnp-villeurbanne.com

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?