AccueilCollectivitésLa ligne de tramway T6 Nord desservira le cœur de Villeurbanne

La ligne de tramway T6 Nord desservira le cœur de Villeurbanne

Le tracé historique, qui passe par le centre-ville, permettra de relier les Hôpitaux Est au campus de la Doua en 20 minutes à horizon 2026.
La ligne de tramway T6 Nord desservira le cœur de Villeurbanne
Sytral - La ligne T6, mise en service en novembre 2019, relie aujourd'hui la station Debourg aux Hôpitaux Est-Pinel.

Collectivités Publié le ,

A l'issue d'une phase de concertation préalable, qui s'est déroulée du 15 mars au 12 avril et a recueilli plus de 3 600 contributions, c'est le tracé dit historique de prolongement du tramway T6 qui a été retenu. Ce choix reste à valider par les élus du Sytral lors du conseil syndical du 14 juin.

La ligne T6, mise en service en novembre 2019, relie aujourd'hui la station Debourg aux Hôpitaux Est-Pinel. Son tracé devrait donc être prolongé de 5,6 km pour rallier La Doua. Un tronçon commun a été acté, de la station Hôpitaux Est-Pinel à la rue Anatole France à Villeurbanne, mais deux tracés étaient soumis à concertation pour le reste du parcours.

Les habitants ont donc plébiscité le tracé desservant le centre-ville de Villeurbanne au tracé situé plus à l'Est. T6 Nord traversera ainsi la ZAC Gratte-Ciel, la rue Billon, l'avenue Salengro, le secteur Spréafico et l'avenue Gaston Berger. Ce nouvel axe permettra de décongestionner une partie de la route de Genas, de mieux desservir les quartiers de Montchat et de Ferrandières Maisons-Neuves et d'accompagner le réaménagement de la place Grandclément.

Un budget de 140 M€

Ce projet de prolongement, dont la mise en service est annoncée en 2026, représente un investissement de 140 M€. "Le tracé retenu est un peu moins coûteux (-7,5 M€) et a un peu moins d'impact en termes d'emprise foncière pour les riverains", fait savoir Bruno Bernard. Le président de la Métropole de Lyon et du Sytral ajoute que "des études sont en cours pour évaluer la possibilité de réaliser une seule voie, sur une portion de 200 mètres", afin de limiter les expropriations.

Le tracé historique offre également l'avantage d'un meilleur partage de la voirie avec les modes actifs, avec une plus grande intégration du vélo et de la marche à pied aux abords, ainsi qu'un vrai potentiel de végétalisation pour améliorer le cadre de vie.

55 000 voyages/jour sur la ligne T6

Entre 11 et 12 nouvelles stations seront créées tout au long du parcours. Près de 55 000 voyages/jour devraient être enregistrés sur l'ensemble de la ligne T6, contre 20 000 actuellement entre Debourg et Hôpitaux Est-Pinel. Le tramway permettra aussi de s'interconnecter avec 32 lignes fortes du réseau existant et futur.

A l'automne, une nouvelle phase d'études et un dispositif de concertation continue seront mis en place avant l'enquête publique prévue mi-2022. Les travaux de déviation des réseaux pourraient débuter en 2023 et les travaux d'infrastructures et d'aménagements urbains devraient être menés en 2024 et 2025.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?