AccueilEconomieIndustrieLa fonderie Saint-Jean Industries Poitou placée en redressement judiciaire

La fonderie Saint-Jean Industries Poitou placée en redressement judiciaire

Un peu plus de six ans après avoir repris la fonderie créée en 1979 par Renault à Ingrandes, dans la Vienne, Saint-Jean Industries a placé son avenir entre les mains du tribunal de commerce de Lyon.

EconomieIndustrie Publié le ,

La fonderie Saint-Jean Industries Poitou, qui emploie près de 400 salariés à Ingrandes-sur-Vienne, a été placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Lyon, le 29 novembre. Le tribunal a nommé deux administrateurs judiciaires et fixé au 28 janvier 2019 la date limite pour recevoir des offres de reprise du site. Une trésorerie exsangue et l'absence de visibilité pour les prochains mois ont fini par décourager Saint-Jean Industries.

L'usine, qui fabrique principalement des culasses pour Renault, son donneur d'ordres à 98 %, est à nouveau frappée par une forte baisse d'activité depuis plusieurs mois. Sollicité par les syndicats pour reprendre le site, le constructeur automobile français n'a pas donné suite mais il a cependant accepté, devant le tribunal de commerce, de financer la transition jusqu'à la fin du mois de février, en assurant 700 K€ de commandes par mois.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?