AccueilVie juridiqueDroitLa faculté de droit de Lyon 3 fait le pari du digital

La faculté de droit de Lyon 3 fait le pari du digital

Le nouveau doyen de la faculté de droit de Lyon 3 compte poursuivre la stratégie de rayonnement d’excellence en France et à international de l’institution par le renforcement de la recherche et du digital.
La faculté de droit de Lyon 3 fait le pari du digital
© J .T - Olivier Gout est le nouveau doyen de la faculté de droit de l'Université Lyon 3

Vie juridiqueDroit Publié le ,

Une nouvelle dynamique s’enclenche à la faculté de droit de Lyon 3, après la nomination d’Olivier Gout en tant que doyen. Succédant à Hervé de Gaudemar pour un mandat de 5 ans, l’ex-vice doyen connaît bien les arcanes de la faculté de droit de Lyon mais admet une mise en lumière plus accrue autour d’une fonction qui reste éminemment politique.

Mais cet enseignant-chercheur spécialisé en droit des obligations et en droit des sûretés à l'Université Lyon 3, est rompu à cette fonction duale qui implique à la fois le développement des formations et le management des équipes en interne et d’autre part, la stratégie de rayonnement de la faculté à l’échelon national et international.

Faculté de droit de Lyon 3 : un nouveau doyen tourné vers l'international

Là encore, Olivier Gout coche les cases en étant membre de plusieurs réseaux de recherches internationaux. Il est notamment co-titulaire d’une Chaire miroir avec l’Université d’Ottawa, qui porte notamment sur les nouveaux enjeux et défis auquel est confronté le droit privé face à la discipline de l’intelligence artificielle dans une vision comparatiste.

"J’ai toujours été animé par le sens de l’intérêt général et le développement de partenariats. En ce sens, la recherche dans notre domaine du droit est à la base des grandes orientations données aux projets de loi sur la justice" explique Olivier Gout.

La faculté de droit a accueilli durant la dernière année scolaire, 10 500 étudiants. Deux statisiques démontrent l'attrait et la réputation de celles-ci : 26 500 dossiers reçus pour 1 000 places en Master (I et II) et 10 000 demandes pour 1250 places pour la première année de licence.

Droit et digital : Olivier Gout veut surfer sur la dynamique

A l’origine de la création de la clinique du droit en 2017, Olivier Gout est animé par l’innovation qui peut irriguer l’ensemble des professions liées au droit. "L’intégration de l’intelligence artificielle est en ce sens un vrai enjeu et notre institution, qui a aussi vu naître la faculté de droit virtuelle est capable d’embarquer les étudiants et les équipes enseignantes dans cette dynamique", explique le nouveau doyen de la faculté de droit de Lyon 3.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

Journal du 16 juillet 2022

Journal du16 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?