AccueilIndustrieLa crise sanitaire porte la croissance d'Idéal Sanytol à Vaulx-en-Velin

La crise sanitaire porte la croissance d'Idéal Sanytol à Vaulx-en-Velin

L'entreprise installée à Vaulx-en-Velin a vu son chiffre d'affaires s'envoler de 70 % en 2020. Pour accompagner ce développement, elle vient d'investir 3 millions d'euros dans une nouvelle ligne de production de lingettes désinfectantes multiusage.
La crise sanitaire porte la croissance d'Idéal Sanytol à Vaulx-en-Velin
Ligne production lingettes Sanytol

EconomieIndustrie Publié le ,

En rapatriant cette année à Vaulx-en-Velin une ligne de production installée jusque-là en Espagne, Jean Chanas, directeur général d'Idéal Sanytol, filiale lyonnaise du groupe barcelonais AC Marca, peut se vanter d'avoir relevé l'un des grands défis du quinquennat : engager la réindustrialisation de l'Hexagone.

Pour mener à bien cette opération, l'entreprise installée à Vaulx-en-Velin a investi 3 millions d'euros dans la robotisation et l'automatisation de cet équipement, qui est en mesure de produire quotidiennement 30 000 paquets de lingettes désinfectantes multiusage.

"Notre activité était en progression depuis quelques années, mais la crise sanitaire a eu un incontestable effet accélérateur", explique Jean Chanas. Tous produits confondus, Idéal Sanytol a terminé l'exercice 2020 à 130 M€ de chiffre d'affaires, soit une progression de 70 % par rapport à l'année précédente.

Les produits Sanytol, "90 % de l'activité que nous réalisons à Vaulx-en-Velin"

© Sanytol

Cette dynamique a été largement entretenue par les produits de la gamme Sanytol : les désinfectants pour le soin du linge, les nettoyants de surface avec les pistolets multiusage, les gels hydroalcooliques et les lingettes.

"Les produits de la gamme Sanytol représentent aujourd'hui 90 % de l'activité que nous réalisons à Vaulx-en-Velin, précise le directeur général de l'entreprise. La production de teinture, activité historique d'Idéal, génère environ 8 % du chiffre d'affaires et l'embouteillage de détergents amène les 2 à 3 % restant."

Au total, 65 des 108 salariés d'Idéal Sanytol, dont 15 personnes embauchées cette année, sont regroupés sur le site de la banlieue lyonnaise. Une trentaine travaillent dans l'unité de production, tandis que les autres sont en charge des fonctions de siège. Le reste des troupes, constitué des forces de vente, est disséminé dans l'Hexagone.

De nouveaux développements à venir

Confiant dans l'évolution de ses marchés et dans la capacité de son entreprise à répondre aux besoins, Jean Chanas prévoit de nouveaux développements à court terme. "L'investissement que nous avons réalisé cette année est la première étape d'un programme qui devrait se poursuivre dès 2022, avec l'installation d'une deuxième ligne de production de lingettes. Le groupe a fait le choix d'assurer cette production en France, parce que c'est le principal débouché géographique de ce type de produits. Quelque 80 % de la production sont en effet écoulés sur le marché national. Toutefois, cette décision a également été motivée par le savoir-faire industriel que nous avons sur place", indique-t-il enfin.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?