AccueilEconomieLa CPME à la rescousse des indépendants

La CPME à la rescousse des indépendants

Ils sont 2,3 millions d'indépendants en France sur 4,7 millions d'entreprises recensées par l'Insee. Un argument de poids selon la Cpme du Rhône pour défendre cette frange très fragilisée par la crise.
La CPME à la rescousse des indépendants
© Marine-Agathe Gonard - François Turcas défend les intérêts des indépendants

Economie Publié le ,

Si la CPME nationale avait déjà émis 21 propositions pour soutenir le secteur des professions indépendantes, la Cpme du Rhône, qui en compte 1 500 parmi ses 3 000 adhérents a apporté aussi sa contribution. Le 15 avril, François Turcas, président de la CPME du Rhône, et Béchir Chebbah, président de l'Union nationale des associations agréées et co-président du Pôle des Entrepreneurs Libéraux de la CPME du Rhône, ont présenté 4 propositions, précisément destinées à tailler le maquis des statuts juridiques qui encadre ce statut.

Les propositions formulées par la CPME du Rhône :

- Accorder la neutralité fiscale et aménager une continuité juridique lors du basculement d'une entreprise individuelle en société.
- Faciliter les changements de statuts en exonérant les plus-values d'apport.
- Sécuriser les entrepreneurs individuels en étendant la protection sur la résidence principale à d'autres biens fonciers.
- Harmoniser les charges sociales entre les différents statuts.

"Nous réclamons une meilleure visibilité sur la position des indépendants"

Le syndicat patronal compte ainsi peser dans la préparation d'un texte de loi initié par Alain Griset, Ministre Délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, et qui devrait annoncer sous peu un plan pour les indépendants.

"Nous réclamons une meilleure visibilité sur la position des indépendants. Il faut que ces héros du quotidien qui créent de l'emploi soient mieux considérés" résume François Turcas.

Témoignant d'un relatif bon moral chez ses adhérents, François Turcas sait que le défi de la reprise ne pourra être relevé qu'à la condition que la suppression des aides se fasse en douceur. Il craint par ailleurs que la pénurie de matières premières qui se fait ressentir dans certains secteurs ne freine aussi ce rebond.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?