Un tiers-lieu pas commun

Ils sont les hommes et femmes de la semaine. Et il eût été erroné de ne pas consacrer ces trois entrepreneurs à la fois, tant le projet (2,2 M€) qu'ils finalisent actuellement est fédérateur, à l'image de la thématique elle-même, la gastronomie, qui le fonde. Déborah Hirigoyen, Damien Beaufils et Damien Doublet sont le trio d'associés à l'origine de La Commune, un lieu de vie et de cuisine qui ouvrira ses portes le 20 mars. Objet culinaire, économique et sociétal clairement identifié, ce site gastronomique inédit casse singulièrement les codes.
Un tiers-lieu pas commun

EconomieHomme ou femme de la semaine Publié le ,

Déborah Hirigoyen est architecte (Archimix), Damien Beaufils « créateur de lieu innovant » et Damien Doublet, conseil en investissements (Catella). La première décrit « une belle histoire humaine, empreinte de mixité, un rêve stimulant et singulier qui se réalise ». Le deuxième dépeint « une nouvelle solution immobilière pour les artisans culinaires » soulignant au passage un appui de la première heure par la Chambre des métiers et d'artisanat du Rhône. Le troisième parle « d'un incubateur destiné à accompagner les chefs entrepreneurs, avec des risques financiers limités ». Et D. Doublet d'argumenter : « lorsqu'il faut débourser en moyenne 250 000 € pour l'ouverture d'un restaurant (hors investissement dans le fonds de commerce) et qu'environ 3 restaurants 5 ferment dans les 5 ans, la redevance à La Commune de 5 000 euros par mois, sans engagement dans la durée, reste un pari maîtrisé ».

Tous trois ont challengé ce projet en un temps record, entre la prise de décision et le financement d'un programme de 1500 m2 niché dans un quartier en pleine expansion, la ZAC des Girondins (Lyon 7e).

En moins de deux ans, La Commune, sise dans l'ancienne menuiserie de la famille Vigne, rue Pré-Gaudry, est donc sortie de terre et incarne une nouvelle manière d'appréhender et de consommer la gastronomie.

Jugez plutôt : une vaste halle, aux ersatz industriels et conservés et assumés, reconvertie en lieu de restauration, avec 15 échoppes animées (charcuterie, brioche, burger, salade, …) par des chef en herbe et une salle commune de restauration. Qualifié de « tiers-lieu communautaire », le site qui ouvrira ses portes au public (particuliers, associations culturelles) et aux entreprises (des espaces privatifs consacrés aux séminaires, aux ateliers et autres team building) le 20 mars fera la part belle aux produits de qualité, cuisinés et vendus par des graines de chefs pour qui La Commune s'envisage comme un tremplin. La plupart d'entre eux ayant à terme, le projet d'ouvrir leur propre affaire.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 mai 2022

Journal du28 mai 2022

Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?