AccueilLa Cité de la Gastronomie de Lyon définitivement fermée

La Cité de la Gastronomie de Lyon définitivement fermée

La Cité de la gastronomie de Lyon, située dans l'Hôtel-Dieu de Lyon, fermée comme tous les musées pendant le confinement, ne rouvrira pas.
La Cité de la Gastronomie de Lyon définitivement fermée
©lyon.fr

Publié le ,

Elle est sous la houlette de la Métropole et de la ville de Lyon, dont les nouveaux élus vont hériter du dossier (investissement : 17M€) et trouver un autre exploitant, revoir la copie...

Elle fut co-financée par des sponsors privés, mais confiée à un exploitant délégataire le groupe espagnol MagmaCultura, la Cité « fait face à des difficultés précarisant son fonctionnement et la rendant particulièrement vulnérable à la crise soudaine et à ses répercussions ».

Et, « comme de trop nombreux autres acteurs culturels en France et en Europe, la Cité a subi les lourds impacts engendrés par la crise sanitaire du coronavirus », souligne l'exploitant.

Les collectivités lyonnaises espéraient attirer 330 000 visiteurs dans cette cité, mais elle a beaucoup divisé sur sa pertinence, sur son tarif d'entrée trop élevé (12€+12€pour une dégustation).

On rappelle que de nombreux professionnels de la gastronomie à Lyon, dont les fameuses Toques blanches, avaient boycotté cette cité.

Fermeture de la Cité de la gastronomie : « Une opportunité pour la Métropole » pour Bruno Bernard

La Métropole de Lyon qui pilote le projet a pris acte de cette décision de fermeture. Dès à présent, une équipe travaille sur l'avenir de ce lieu avec les partenaires du projet, notamment les mécènes.

La réouverture rapide au public du Grand Dôme est en cours d'étude.

Pour Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon, « c'est une opportunité pour la Métropole et les Grandes Lyonnaises et les Grands Lyonnais de se réapproprier ce lieu emblématique du territoire. Je vais me rapprocher de l'ensemble des acteurs économiques, associatifs et institutionnels afin de travailler ensemble au futur de ce lieu. Un avenir qui ne peut se construire qu'avec les habitantes et habitants de la Métropole. Une délibération sera proposée au vote lors du conseil de la Métropole prévu fin juillet".

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?