AccueilEconomieFinancesLa CERA à la rencontre des start-up de la finance

La CERA à la rencontre des start-up de la finance

Baptisé Innovation Dating, l'événement organisé par la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes, jeudi 3 novembre, a permis de mettre en relation la banque avec 10 fintechs et insurtechs.
La CERA à la rencontre des start-up de la finance
Michel Petit

EconomieFinances Publié le ,

Michel Petit, directeur de l’Action Prospective à la CERA (Caisse d’Epargne Rhône-Alpes) ne cache pas sa satisfaction. Car le premier Innovation Dating, organisé par la banque jeudi 3 novembre, a été un succès. « Cette opération entre dans notre projet d’entreprise, car les banques sont confrontées à une rupture de leur modèle et au changement de comportement de leurs clients, explique-t-il. D’où la nécessité de se réinventer. Et au cœur de cette démarche, on trouve la transformation digitale. »


Pour s’engager dans cette voie, la CERA compte créer une relation de confiance avec des start-up et des nouveaux entrants. « Ils réinventent en quelque sorte notre métier », estime Michel Petit. A l’occasion de cet Innovation Dating, les différentes directions métiers de la CERA ont donc essayé de comprendre comment travaillent ces entrepreneurs et comment ils s’y prennent pour mettre en application leurs idées.


Après l’appel à projet lancé par la CERA pour organiser cet Innovation Dating, 40 start-up venues de la France entière, et même de Suisse, ont fait parvenir un dossier. « Nous en avons finalement sélectionné 10, qui nous semblaient intéressantes par rapport à notre projet d’entreprise », indique Michel Petit. Des dossiers très diversifiés, mais où l’on retrouve cependant souvent les mêmes thèmes : big data, machine learning, data analytique… « Il y a aussi pas mal de projets tournant autour des robots advisor, ces systèmes qui font de la recommandation de placements pour les clients. »
Si l’objectif de la journée n’était pas de signer des contrats, mais bel et bien de tisser les premiers fils d’une éventuelle collaboration, Michel Petit rappelle cependant que la CERA est aujourd’hui en capacité d’accompagner certaines de ces entreprises. « C’est déjà le rôle de notre incubateur B612, mais aussi de l’Agence Innovation, qui est spécialisée dans les start-up innovantes, souligne-t-il. Dans tous les cas, nous sommes dans une logique gagnant / gagnant. »

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?