AccueilActualitéLa CCI de région en ordre de marche

La CCI de région en ordre de marche

.
Philippe Guérand
Philippe Guérand

Actualité Publié le ,

Sans surprise, Philippe Guérand, ancien vice-président de la CCI de Lyon en charge de la formation, a été porté à la présidence de la nouvelle CCI de région Auvergne-Rhône-Alpes, jeudi 15 décembre. Sans opposition. Ou presque. Reste maintenant à mettre cette quasi-unanimité (Ndlr : deux voix se sont portées sur Guy Métral, président de la CCI de Haute-Savoie) au service des entreprises du territoire et du développement économique. « Pour cela, nous sommes l’interlocuteur naturel de la Région, du Ceser et de l’Etat par l’entremise du préfet », rappelle Philippe Guérand.


Décidé à se placer dans les pas de Jean-Paul Mauduy, le nouveau président a rappelé un principe simple : la CCIR n’est pas un échelon opérationnel et n’a pas vocation à le devenir. « C’est le travail des CCI territoriales. En revanche, nous ne serons pas muets. Nous devons être la voix des entreprises », affirme-t-il avec conviction. Avant d’insister sur le rôle de leader que doit afficher la CCIR sur certains dossiers, comme l’international : « Nous allons mutualiser les forces, en nous appuyant sur les compétences qui existent déjà sur les territoires, pour que tout le monde en profite, y compris les plus petites CCI et leurs ressortissants. »
Un message apparemment bien reçu, à en croire Bernard Villaret, président de la CCI d’Aurillac, qui attend maintenant de la « CCI de la première région de France qu’elle aide son territoire à progresser. »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?