AccueilEconomieFinancesLa Caisse d'Epargne Rhône Alpes enregistre d'excellents résultats

La Caisse d'Epargne Rhône Alpes enregistre d'excellents résultats

En 2017, la banque régionale a connu une très bonne dynamique, portée par l'augmentation de l'octroi de crédits immobiliers et par sa stratégie de diversification.
La Caisse d'Epargne Rhône Alpes enregistre d'excellents résultats
DR - Le directoire de la CERA a présenté les bons résultats commerciaux et financiers enregistrés en 2017.

EconomieFinances Publié le ,

Le Produit Net Bancaire 2017 de la Caisse d'Epargne Rhône Alpes s'affiche à 708,5 M€, en hausse de 1,6 % par rapport à 2016. « Nous nous inscrivons à contre-courant de la profession avec un PNB en progression », se félicite Stéphanie Paix, présidente du directoire. Pour expliquer ce bon résultat, malgré une concurrence féroce et des taux toujours bas, la banque régionale met d'abord en avant son dynamisme commercial.

Plus de 5,4 Md€ de nouveaux crédits ont été engagés en 2017, soit une progression de 31 % par rapport à l'année précédente. Ce sont notamment les crédits immobiliers qui enregistrent une croissance importante puisque la production nouvelle atteint un plus haut historique à 2,8 Md€. Côté collecte, la CERA voit le montant de ses encours augmenter de 1,2 % à 40,3 Md€. « Nous avons eu de bons résultats sur l'assurance-vie avec 1 Md€ de collecte, dont 35 % en UC », souligne Frédéric Martin, membre du directoire en charge de la banque de détail. A noter également la conquête de nouveaux clients sur tous les marchés, avec 46 081 nouveaux clients particuliers, 4 865 nouveaux clients Entreprises et Professionnels, et 4 317 nouveaux clients en Gestion Privée. Alors que l'ensemble de la gamme de produits sera disponible en ligne d'ici la fin d'année, Frédéric Martin fait aussi remarquer la croissance des ventes à distance qui représentent 8 % de l'ensemble.

Pour Stéphanie Paix, la banque tire également bénéfice de sa stratégie de diversification. La Banque du Léman, la banque d'affaires Hyperia Finance, la banque judiciaire de l'Orme, les investissements immobiliers et l'incubateur-accélérateur B612 génèrent environ 30 M€ de revenus. « Cette diversification reste proche de notre cœur de métier », insiste la présidente, persuadée que ces activités contribueront encore davantage dans les années à venir au développement de la CERA.

La progression du PNB doublée d'une réduction des frais de gestion et du coût du risque permettent de ressortir un résultat net de 158,2 M€, en hausse de 8,6 %, et de disposer de plus de 3,3 Md€ de capitaux propres. Une solidité financière de bon augure dans le cadre du lancement du plan stratégique 2018-2020 « Acteurs d@venir ». Un plan qui prévoit notamment le déploiement d'agences en ligne, la poursuite de la formation des collaborateurs, l'accélération de l'innovation et le développement de nouveaux business models.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?