AccueilEconomieFinancesLa Caisse d'Epargne Rhône Alpes crée de nouveaux modèles d'agences

La Caisse d'Epargne Rhône Alpes crée de nouveaux modèles d'agences

La Caisse d'Epargne Rhône Alpes crée de nouveaux modèles d'agences
DR - La Caisse d'Epargne Rhône Alpes a présenté son plan stratégique 2018-2020.

EconomieFinances Publié le ,

« Nous accélérons notre transformation pour faire face aux évolutions comportementales, technologiques et industrielles », affirme Michel Manent, président du Conseil d'Orientation et de Surveillance de la Caisse d'Epargne Rhône Alpes, pour introduire le nouveau projet d'entreprise « Acteurs d'@venir ». Ce plan stratégique 2018-2020, qui prend la suite de « Futur Simple » 2015-2017, confirme la réorganisation du modèle de distribution et la digitalisation de la banque coopérative. Une enveloppe de 20 M€ d'investissements est prévue cette année.

Côté banque de détail, trois nouveaux formats d'agence vont être développés pour mieux répondre aux attentes des 1,7 million de clients. « Nous avons choisi de spécialiser une partie de notre réseau avec la mise en place d'agences multi-marchés, d'agences conseil et d'agences dédiées à la relation à distance avec Mon Banquier en Ligne », explique Frédéric Martin, en charge de la banque de détail. D'ici deux ans, une centaine d'agences conseil et une cinquantaine d'agences multi-marchés seront créées, tandis que le service Mon Banquier en Ligne comptera 10 agences. Dans le réseau des 300 agences traditionnelles, une trentaine devrait être regroupée, mais en maintenant un temps de trajet maximum de 10 minutes avec chaque client. « Nous avons l'ambition d'être la banque de la proximité relationnelle. Cette proximité relationnelle repose sur la fréquence des contacts et la pertinence de nos propositions », souligne Stéphanie Paix, présidente du directoire.

En direction des entreprises, la banque, qui avait développé une approche par segment de marché, veut se tourner davantage vers les clients. « Avec notre concept de Banque du Dirigeant, nous répondrons mieux aux besoins des chefs d'entreprise aussi bien dans la gestion de son patrimoine personnel que professionnel », souligne Didier Bruno, en charge de la banque de développement régional, qui annonce également une expérimentation en Haute-Savoie : « Nous voulons simplifier l'accès à la montagne en créant une place de marché pour organiser le parcours touristique grâce à un bouquet de services proposé par des partenaires ». « Notre métier demain, ça sera la valorisation-monétisation de notre statut de tiers de confiance et le conseil », ajoute Stéphanie Paix pour justifier ce projet.

Le B612 voit plus loin

L'incubateur-accélérateur, créé au printemps 2016, accueille aujourd'hui 22 start-ups, notamment dans les secteurs des fintechs et des assurtechs. A travers le B612 Participations, la Caisse d'Epargne Rhône Alpes est récemment entrée au capital de trois start-ups pour un montant proche de 400 000 €. Pour ces jeunes pousses très tournées vers l'international, la banque tisse des liens avec d'autres incubateurs à l'étranger qui serviront de relais. Le B612 s'implantera cette année à Annecy.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?