AccueilCultureSpectacle vivantLa Bovary de Tiago Rodrigues à Villefranche

La Bovary de Tiago Rodrigues à Villefranche

La pièce événement de Tiago Rodrigues passe par le Théâtre de Villefranche sur Saône et manifestement il ne faut pas la rater. D'autant que ce sont les seules dates de la région.
La Bovary de Tiago Rodrigues à Villefranche
Pierre Grosbois - Bovary de Tiago Rodrigues

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Le metteur en scène portugais, directeur du Théâtre national Dona Maria II avait écrit cette pièce, à partir des notes du procès de Gustave Flaubert pour attentat à la morale et de son chef d'oeuvre Madame Bovary, en portugais pour les comédiens de sa troupe, et avec eux. À la demande du théâtre de la Bastille pour une opération « occupation », il l'a reprise en mai 2016 avec une troupe française avant d'entamer une tournée triomphale qui se poursuit aujourd'hui.

Il faut dire que le spectacle est une vraie réussite. Pas facile en effet de donner corps à cette héroïne insaisissable que chacun de nous connaît pour l'avoir étudié à l'école. Mais c'est tout le génie de cet auteur et metteur en scène que de puiser à la fois dans le texte lui-même et dans les notes du procès, convoquant ainsi la belle alanguie et tous les personnages importants du roman au procès de l'auteur de L'Education sentimentale.

Surtout, le texte a été écrit en portugais et ça change un peu la donne. « Les mots seront dits sur scène par des Français, mais écrits par un Portugais qui utilise la France et son histoire pour penser le monde. Flaubert et Bovary seront pensés par un étranger dans le pays et dans la langue de Flaubert et de Bovary.

Comme pour rappeler au public la mélodie et le pouvoir de ce roman. Le point de départ et l'aboutissement. » a écrit Tiago Rodrigues dans sa note d'intention. Un spectacle en forme d'hommage au génie de l'écrivain français qui redonne le goût de (re)lire ce chef d'oeuvre absolu.

Un chef d'oeuvre subversif qui permet au metteur en scène de poursuivre ses questionnements sur la liberté de l'art, la censure sociale et la censure d'État qu'il a déjà interrogé précédemment dans d'autres productions

Gallia Valette-Pilenko

Théâtre de Villefranche, 6 et 7 février, www.theatredevillefranche.asso.fr

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?