AccueilEconomieFinancesLa Banque de France confirme la bonne santé des entreprises régionales

La Banque de France confirme la bonne santé des entreprises régionales

La Banque de France confirme la bonne santé des entreprises régionales

EconomieFinances Publié le ,

Plus qu'une simple impression ou une intime conviction, les chiffres livrent une vérité difficilement contestable. Et ceux qu'a présentés la Banque de France, mardi 27 février, sur la santé et le dynamisme des entreprises de la région sont bons. Voire très bons. Au terme de l'année 2017, la croissance d'activité enregistrée a en effet atteint son plus haut niveau depuis 7 ans. Et tous les secteurs, à des degrés divers, en ont profité.

A commencer par l'industrie, qui affiche une progression de 5,1 % des chiffres d'affaires. « Cette croissance est portée à la fois par la demande nationale et par les exportations, précise Pierre du Peloux, Directeur régional Auvergne Rhône-Alpes de la Banque de France. Les entreprises de la région ont enregistré un net rebond de leur chiffre d'affaires sur les marchés étrangers, après un exercice compliqué en 2016. » Toutes les familles de l'industrie bénéficient de cette dynamique et les effectifs en profitent également, avec une augmentation de 1,7 % en 2017.

Le secteur des services marchands et celui de la construction enregistrent aussi de fortes progressions d'activité, avec une augmentation respective du chiffre d'affaires des entreprises de 5,7 % pour les premières et de 4,5 % pour les secondes. « Dans le BTP, ce sont les petites entreprises qui ont porté la croissance », souligne Pierre du Peloux. Avant d'indiquer, cependant, que les marges des entreprises de ce secteur restent très basses, contrairement à celles des services, qui se sont bien reconstituées.

Confortée par une forte progression des investissements en 2017, dans l'industrie et dans les services marchands, la dynamique devrait se prolonger en 2018. Les services marchands devraient de nouveau décrocher la palme de la croissance, avec une progression des chiffres d'affaires de 5,7 %, tandis que les secteurs de l'industrie et de la construction pourraient gagner respectivement 4,3 % et 3 %. « L'emploi devrait donc enregistrer une nouvelle progression et nous pouvons espérer une amélioration des marges », conclut Pierre du Peloux.

Changement de directeur à la Banque de France Auvergne-Rhône-Alpes

Arrivé à Lyon au printemps 2013, où il avait pris la succession de François Gaudichet à la tête de la Direction régionale de la Banque de France Rhône-Alpes, Pierre du Peloux quitte ses fonctions pour faire valoir ses droits à la retraite. Il cède son fauteuil à Christian Jacques Berret, qui occupait précédemment le même poste en Languedoc Roussillon.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?