Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

La Bande-dessinée s'invite aux Célestins

Publié le - - Spectacle vivant

La Bande-dessinée s'invite aux Célestins
Le visuel de Jouvray, auteur de BD

Au fil de l'année, l'équipe du Lyon BD festival ne reste pas les deux pieds dans le même sabot. Non contente de préparer le festival qui déroule en juin, elle organise des événements ponctuant la saison de ses bulles.

Elle a même décidé cette année de prendre ses quartiers d'hiver dans le théâtre rouge et or. Quoi de plus réjouissant que de retrouver Cerise, célèbre héroïne des Carnets de Cerise, BD jeunesse très appréciée depuis sa parution en 2012, en ciné-concert ou Fabrice, personnage principal au destin malheureux de la non moins célèbre bande-dessinée de Fabcaro Zaï Zaï Zaï Zaï ?

Adaptée par Maia Sandoz et mise en scène par Paul Moulin, cette « fiction radiophonique en public » invitée par le théâtre des Célestins suit les pas de Fabrice, auteur de bandes-dessinées devenu ennemi public N° 1 après sa fuite d'un grand magasin.

Farce en forme de road-trip, qui a cartonné en librairies, Zaï Zaï Zaï Zaï, à grands coups de bruitages, de musiques et de voix produites en direct, s'en donne à cœur joie pour « dynamiter la connerie ambiante », des policiers aux ados, des artistes bien pensants aux théoriciens du complot en passant, évidemment par les médias.

Bref, personne n'échappe à la moulinette et les interprètes, sept en alternance dont le metteur en scène, l'adaptatrice, le créateur lumières se délectent de situations absurdes et de propos surréalistes en gardant l'esprit de l'album, corrosif.

Hormis ces deux spectacles, le public, jeune et moins jeune pourra également rencontrer dix auteurs et autrices et même assister à la Master-class de Anne-Claire et Jérôme Jouvray, auteurs de la BD Six Coups, pour apprendre à dessiner des petits cochons et des petits cowboys, pour la « journée Jeunesse ».

Sans oublier l'expo « Badass », qui nous fait découvrir l'évolution des personnages féminins dans la bande-dessinée. Dix portraits d'héroïnes, guerrières, courageuses et indépendantes montrent des femmes issues de tous les univers, fantastique, humour, magie, science-fiction, enfin sorties des rôles où elles étaient cantonnées jusque-là. Plein de belles bulles en perspective !

Strip en scène, théâtre des Célestins, www.theatredescelestins.com

Home, une maison si cosy !

(photos ©Hillarie Jason) Spectacle de fin d'année 2019 aux Célestins, créée au FringeArt festival de Philadelphie en septembre 2017, Home est une drôle de chose !

Geoff Sobelle est un comédien et illusionniste de l'absurde et du burlesque.

Voulant explorer la notion de foyer, il arpente les territoires du quotidien et de l'intime.

En un clin d'oeil, il fait apparaître une maison sur scène où se croisent toutes sortes de personnages.

Au départ, chacun vaque à ses occupations, le jour se lève et l'odeur du café parfume la salle.

Puis tout s'accélère et la maison devient une fourmilière où les spectateurs ont leur rôle à jouer. Intrigant !

Jusqu'au 31 décembre, www.theatredescelestins.com




Gallia VALETTE-PILENKO
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer