AccueilActualitéUn programme pour l'urbain de demain

Un programme pour l'urbain de demain

Créée en octobre 2017, l'Ecole urbaine de Lyon, propose un programme unique d'accompagnement de la transition sociale, écologique et économique des territoires et des environnements composés par l'urbanisation anthropocène. Elle s'associe au journal Le Monde pour le prix étudiant du meilleur projet d'innovations appliquées aux villes. Entretien avec Michel Lussault, géographe, porteur scientifique du projet et directeur du programme.
Un programme pour l'urbain de demain

Actualité Publié le ,

Quel est le principe fondamental de la conception de l'Ecole urbaine de Lyon ?

Nouveau programme d'excellence créé à la suite d'un appel d'offres national organisé par le PIA, Programme des investissements d'avenir, l'Ecole urbaine de Lyon répond aux questions d'urbanisation et de changement global. A travers un projet interdisciplinaire de recherches scientifiques, économiques, sociales et culturelles, le programme vise à développer des formations doctorales innovantes. Car si les questions environnementales, d'entrée dans l'anthropocène, d'urbanisation et de globalisation sont aujourd'hui évoquées, il reste encore de nombreux aspects méconnus, notamment ceux qui impliquent la vie quotidienne des individus. L'enjeu est de comprendre la ville comme un milieu social, économique, environnemental et politique nouveau.

Comment se définit concrètement le programme ?

Plus de 25 laboratoires de recherche, regroupant 200 enseignants chercheurs sont impliqués dans ce programme qui regroupe des thématiques transversales caractéristiques de l'institut de convergences, comme les sciences de l'environnement, l'urbanisme, l'anthropologie, l'ingénierie, l'architecture, le droit, etc. Il s'agit d'étudier des sujets sur la ville de demain, par exemple, gérer des canicules urbaines, des événements catastrophiques, des problèmes de végétation, l'alimentation urbaine, l'agriculture, la mobilité, les migrations, les conflits, les arbitrages politiques, etc.

Pourquoi avoir choisi Lyon pour initier ce modèle ?

Le site universitaire Lyon Saint-Etienne est le plus riche en France, scientifiquement parlant en matière d'approche de gestion urbaine. La qualité et la variété de ses recherches nous ont incités à construire ce programme à Lyon. Il est soutenu par le CNRS et il s'adresse à des étudiants de tous horizons. Nous sommes en quelque sorte une école « sans mur » qui accompagne des jeunes en master vers leur doctorat. Le programme, financé pour huit ans, a été créé officiellement le 18 octobre 2017. Il est très sélectif et doit répondre à un parcours de recherche interdisciplinaire international. Son objectif est de former des experts de très haut niveau.

D'où vient l'idée d'un partenariat avec Le Monde ?

Nous voulons développer la diffusion de la culture scientifique et le débat public autour des questions urbaines. Nous nous sommes donc rapprochés des médias et notamment du journal Le Monde qui développe une rubrique autour des questions de smart city, qui est une de nos thématiques. Nous serons membres du jury du prix étudiant du meilleur projet d'innovations urbaines et nous décernerons un prix spécial « Ecole urbaine de Lyon » aux jeunes diplômés. La remise du prix européen aura lieu le 17 mai 2018 à Lyon et la remise du prix mondial aura lieu en juillet 2018 à Singapour.

Propos recueillis par Agnès Giraud-Passot

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?