AccueilCollectivitésL'Université de Lyon obtient enfin le label Idex

L'Université de Lyon obtient enfin le label Idex

L'Université de Lyon obtient enfin le label Idex

Collectivités Publié le ,

Lancé sous la présidence de NicolasSarkozy, repris sous l'administration Hollande, le projet Idex vise à réunir, selon une logique territoriale pour rivaliser avec les meilleurs établissements du monde, des établissements d'enseignement supérieur et de recherche reconnus pour leur excellence scientifique et pédagogique. Après Grenoble en 2016, Lyon devient le second pôle universitaire de la région Auvergne Rhône-Alpes à recevoir le précieux sésame (jusqu'à 800 M€ de dotation supplémentaire à la clé, qui restent encore à préciser). L'Université de Clermont-Ferrand vient, quant à elle, d'être labellisée I-Site "cap 20-25", "une valorisation de ses atouts scientifiques thématiques" selon sa définition – une sorte d'Idex, en moins complet.

C'est la seconde candidature de l'Université de Lyon. En 2012, le site avait échoué au pied du podium. Cinq ans et une copie revue plus tard, le site lyonnais décroche le label Idex au détriment de l'Université de Lille, recalée en simple "I-site. "Cette distinction va nous permettre de disposer de moyens supplémentaires au service de projets innovants et confirme notre projet de grande université intégrée à l'horizon 2020", déclare KhaledBouabdallah, président de l’Université de Lyon dans un communiqué.

Pour arriver à ce résultat, l'Université de Lyon s'est plié, depuis trois ans, aux exigences du jury international désigné pour auditionner les dossiers : obtenir le soutien des partenaires locaux, s'inscrire dans une dynamique académique, renforcer ses efforts en matière d’innovation pédagogique et renforcer son attractivité internationale. Elle a dû surtout convaincre les conseils d'administration des 11 établissements qui composent l'Université de Lyon de voter en faveur du projet – un vote compliqué, surtout du côté de Lyon 2 et Lyon 3.

Les grandes lignes du plan d'actions et les échéances à court, moyen et long terme seront dévoilées courant avril 2017, quelques ajustements restant encore à faire en lien avec les appréciations définitives du jury, qui veille au respect des lignes retenues. Au risque, comme l'Université de Toulouse ou de Sorbonne Paris Cité, de perdre une partie de leur financement en cas de défaillance.

Réactions en chaîne


« C'est une véritable reconnaissance du poids scientifique et académique du site lyonnais qui rejoint le peloton de tête des meilleures universités de rang mondial. L’Idex offre à Lyon des moyens et une visibilité à la hauteur de son excellence, qui lui permettront de relever le défi de l’innovation », a déclaré Gérard Collomb, Président de la Métropole de Lyon.
"Cela vient conforter et récompenser le travail remarquable effectué depuis plusieurs mois par les universités et les écoles, parties prenantes de ce projet. Il s’agit d’une étape décisive pour le développement et le rayonnement de l’Université de Lyon-Saint-Etienne", se réjouit Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, vice-président de la Métropole de Lyon chargé des Universités
"Aucune grande région ne rayonne aujourd’hui dans le monde sans un tissu universitaire emblématique. Grenoble et maintenant Lyon et Clermont grâce à leur labellisation d’excellence sont des piliers universitaires qui permettront à la Région d’être à la hauteur de cette ambition", a indiqué Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?