Fermer la publicité
Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

L'Union nationale des propriétaires immobiliers dénonce l'encadrement des loyers à Lyon

Publié le - - Collectivités

L'Union nationale des propriétaires immobiliers dénonce l'encadrement des loyers à Lyon
© Wikimedia

Limiter le montant des loyers dans certaines métropoles n'est pas justifié selon l'Union nationale des propriétaires immobiliers qui monte au créneau, notamment à Lyon.

L'encadrement des loyers est une mesure visant à empêcher les loyers excessifs dans les villes les plus tendues en matière d'habitat. Ce dispositif, expérimenté actuellement à Lille et Paris, qui pourrait se déployer dans d'autres villes, et impulsé par la loi Alur de 2014 (destinée à favoriser l'accès au logement, à réglementer les locations), est aujourd'hui remis en question par l'UNPI, qui défend les intérêts des propriétaires privés.

Et la grogne est significative desouis quelques semaines. Le 2 mars dernier, cinq chambres de l'Union, Lyon, Montpellier, Grenoble, Bordeaux le Grand Paris se sont réunies pour s'opposer au déploiement d'un dispositif qu'elles jugent inapproprié et nébuleux.

Une couche de réglementation de trop selon l'UNPI

"Il existe déjà le décret d'encadrement des loyers à la relocation, qui, a pour but de limiter les hausses de loyer lors des renouvellements de bail, on rajouterait ainsi une couche à une réglementation déjà en vigueur", explique Sylvain Grataloup, président de l'UNPI de Lyon. Et ce dernier d'ajouter : "Nous sommes dans une opposition constructive tandis que les élus des collectivités n'ont pas souhaité nous impliquer dans leur volonté d'initier cet encadrement".


Selon l'UNPI les conditions justifiant un tel dispositif pas remplies et restent en outre assez vagues dans leurs fondements. Elles sont au nombre de 4 : l'importance de l'écart moyen du montant des loyers entre le parc privé et social, un niveau de loyer médian élevé dans le parc privé, un taux faible de logements commencés sur les 5 dernières années et des perspectives de constructibilités limitées en raison d'un manque de foncier.




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer