AccueilEconomieFinancesL'osmium, focus sur un métal précieux "très prometteur"

L'osmium, focus sur un métal précieux "très prometteur"

Un métal précieux fait son entrée sur le marché français des investisseurs français : l’osmium, issu de la famille du platine. Selon Virginie Grondin, directrice de l’Institut Osmium France basé à Lyon, il pourrait devenir une vraie valeur refuge.
L'osmium se négocie à 1700 euros le gramme
© Institut Osmium France - L'osmium se négocie à 1700 euros le gramme

EconomieFinances Publié le ,

D’aspect gris-bleu et très résistant, l’osmium est considéré comme le dernier des métaux précieux connus dans le monde. Si sa découverte remonte à 1804, sa cristallisation, de manière reproductible, elle, opérée par des chercheurs suisses, ne date que 2013.

"Le marché de l’osmium n’a réellement débuté qu’en 2017 en Suisse puis en Allemagne et en Autriche. Nous venons tout d’ouvrir le marché en France, très prometteur" décrit Virginie Grondin, directrice de l’Institut Osmium France, chargé de promouvoir ce métal précieux auprès des investisseurs. Il ne resterait qu’un 1 mètre cube de réserve d’osmium dans le monde.

"D’ici 10 à 15 ans, il pourrait y avoir une pénurie qui laisserait entrevoir une flambée de son prix, qui actuellement se négocie à 1 700 € le gramme" poursuit Virginie Grondin.

Le marché des joailliers et horlogers est bien évidemment ciblé. Des marques comme Hublot Ulysse Nardin travaillent déjà l’osmium au sein de leurs collections de bijoux.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 04 février 2023

Journal du04 février 2023

Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?