AccueilGastronomie / VinsL'oreiller de la Belle Aurore : incomparable gourmandise !

L'oreiller de la Belle Aurore : incomparable gourmandise !

Art de vivreGastronomie / Vins Publié le ,

Aujourd’hui, à Lyon, capitale mondiale de la gastronomie, le dernier et seul professionnel à confectionner cet incomparable pâté se nomme Reynon. Un pâté que l’on pouvait déguster en son temps au Sofitel Bellecour, grâce au chef Guy Girerd (MOF), voire en quelques occasions chez Paul Bocuse. Désormais, chaque année depuis 1950 (cet hiver du 28 décembre au 22 janvier), la famille Reynon perpétue cette tradition, de père en fils (Claudius (MOF), Michel, Georges, Laurent).


Entièrement fait maison (de la pâte brisée à la gelée), le pâté nécessite un montage entièrement manuel (et non pas moulé) et plus de deux jours de fabrication. Il est constitué de plus de quinze viandes et gibiers avec épices, marinades et farces indépendantes, selon un plan de montage immuable et un inventaire à la Prévert : lièvre, garenne, chevreuil, marcassin, cerf, biche et, pour les volatiles, pigeon ramier, perdreau, caille des Dombes, faisan, groose d’Ecosse marinée au whisky, volaille de Bresse AOC, canard mulard ou encore ris de veau tendre, cuits en mirepoix, sans oublier foie gras d’oie et de canard, pistaches en abondance ainsi que des truffes noires et parfumées de Rhône-Alpes.


L’idéal étant pour ce chef d’œuvre majuscule de 32 kilos de «s’en payer une belle tranche» afin de déguster chacun des produits, mais aussi de se rincer l’œil et se parfaire l’odorat. Le Graal arrivant à température ambiante avec par exemple un Châteauneuf du Pape 2005 de la Maison Guigal. Pour ne pas charger des agapes d’anthologie, nous vous conseillons une petite et tendre salade de saison, sans vinaigre ni moutarde, mais avec un filet d’huile de noisettes, ainsi que quelques pommes vapeur à l’huile d’olive du Maroc.


Il vous reste encore quelques jours pour aller acheter (88,50€/Kg) ce bonheur gourmand, ou toute autre spécialité de la Maison Reynon depuis 1937 (quenelles de brochet frappées à la cuillère, pâté de la Saint-Hubert, boudin blanc truffé ou encore terrine de foie gras, sans oublier les saucissons maison secs ou à cuire…)
N’en déplaise à certains charcutiers jaloux, l’oreiller de la Belle Aurore ne se trouve donc pas qu’à Paris ! Bon appétit, pour autant qu’il en reste encore !

C. Reynon Traiteur
13 Rue des Archers
Lyon 2
Tel 04 78 37 39 08

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?