L'or du Jura

La 20e édition de la Percée du Vin jaune attend près de 40 000 personnes pour découvrir des vins structurés, solides et propices à vieillissement prolongé.
L'or du Jura
© : DR - 38 % du vin s'évapore pendant les 6 ans de vieillissement qui forment un voile.

DossiersLA 20e percée du vin jaune du Jura Publié le ,

Rendez-vous incontournable des amateurs de savagnin, le cépage avec lequel est vinifié le vin jaune, la Percée débouche le millésime 2009 à Lons le Saunier. Elevé au minimum 6 ans et 3 mois en fût de chêne, décliné en quatre appellations : château-chalon (qui est au vin jaune ce que le château d’yquem est au sauternes), arbois, l’étoile et côtes du jura, l’«or du jura» serait né de l’oubli d’un vigneron qui eu la bonne surprise de découvrir la métamorphose. Pour d’autres, ce vin serait né dans l’abbaye de Château-Chalon où les abbesses se spécialisèrent, dès le XIVe siècle, dans ce qui était alors appelé vin de garde ou vin de gelée.
Vendangé en octobre, ce cépage tardif subit une lente fermentation alcoolique avant d’être mis en fut de chêne. Une poche d’air facilite la formation d’une voile qui s’épaissit au cours de son vieillissement et de son évaporation partielle. La complexité de cette élaboration explique sur seuls 20 à 30 % des fûts vont jusqu’au bout du processus. Mis en bouteille dans les clavelins (bouteilles de 62 cl), le jaune exige patience et sobriété. Patience car ce cru se bonifie avec le temps ; sobriété car sa teneur en alcool et ses arômes charpentés de noix verte, fruits secs épices et curry, sollicitent fortement le palais
Samedi 6 et dimanche 7 février
Prix : 14€ donnant lieu à un verre sérigraphié aux couleurs de l’édition et 10 tickets de dégustation, 4 de vin jaune, 6 d’autres vins.
www.percee-du-vin-jaune.com

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?