AccueilSociétéLéon Roches, le diplomate qui servit la cause nippone

Léon Roches, le diplomate qui servit la cause nippone

Léon Roches est né le 27 septembre 1809 à l’ombre de la Collégiale Saint- André, à Grenoble.

ActualitéSociété Publié le ,

Sa mère étant morte quand il était enfant, il passe une bonne partie de son enfance au Clos de la Platière, chez sa tante. Après son baccalauréat en 1828 et une tentative d’étude du droit, il parcourt la Corse, la Sardaigne, Gênes et l’Italie du Nord pour le compte de commerçants marseillais. En 1832, son père, attaché à l’intendance militaire à Alger, obtient une concession agricole à Braham-Reïs et l’incite à le rejoindre. Débarqué dès le 12 juillet sur le sol maghrébin, Roches entame le premier pan de sa vie professionnelle. Séduit par le pays, amoureux d’une Kabyle, il y pose ses quartiers et s’emploie à diriger une maison de commerce. Grâce à ses talents de linguiste, il sert également d’interprète dans l’armée française en Afrique, où il officie aux côtés de ses pairs au titre de sous-lieutenant de cavalerie pendant la guerre ; une carrière bien originale pour celui qui deviendra diplomate, et passera son temps à voyager entre l’Algérie, le Maroc et la Tunisie ! Nommé commandeur de la Légion d’honneur en 1858, Léon Roches revient en France. Son destin n’allait pas tarder à le rattraper… .../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5097 du samedi 19 avril 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?