AccueilCultureSpectacle vivantL'Oedipe roi de Gilles Pastor au TNP

L'Oedipe roi de Gilles Pastor au TNP

Oedipe Roi
M.Cavalca - Oedipe Roi

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Alors que la version pastorienne de Affabulazione de Pier Paolo Pasolini, créée en 2014 faisait appel au fantôme de Sophocle par la voix off de Jeanne Moreau (dont ce fut l'une des dernières prestations théâtrales avant sa disparition le 31 juillet dernier), le metteur en scène Gilles Pastor choisit la pièce la plus célèbre de Sophocle, Oedipe Roi. « Ce sont la langue, la voix et le regard contemporain de Pasolini qui m’ont guidé jusqu’à l’archaïsme et la barbarie de la tragédie de Sophocle » écrit il dans son texte d'intention. Une idée plutôt bien vue puisque, le cinéaste-poète-essayiste avait réalisé un film du même nom inspiré de la pièce et de sa suite Oedipe à Colone et que « Affabulazione de Pasolini raconte le meurtre du Fils par le Père. Œdipe roi de Sophocle raconte le meurtre du Père par le Fils ». En effet, Affabulazione raconte l'histoire d'un père pertubé par le rêve qu'il a fait du meurtre de son fils par sa main tandis que Oedipe raconte la découverte du meurtre du père.

Affabulazione (©Michel Cavalca)

Pour cette version d'Oedipe Roi, Gilles Pastor choisit de planter le décor à Salvador de Bahia, la Rome « noire » et de faire de Oedipe un être double, à la fois incarné par le jeune Emmanuel Héritier et par le danseur hip-hop brésilien Wanderlino Martins Neves dit Sorriso.


Oedipe Roi avec le danseur hip-hop brésilien Wanderlino Martins Neves dit Sorriso (©Michel Cavalca)

« Avec les sept interprètes d’Œdipe roi, nous inventerons sur scène des rituels où les corps, la danse, les incantations, les libations, les offrandes occuperont le terrain de foot d’Affabulazione. À Salvador, nous avons filmé dans la ville un groupe de dix personnes - étudiants et travailleurs - qui composent un Chœur de Thèbes. Nous y avons également filmé Emmanuel Héritier, jeune Œdipe étranger dans la ville de Thèbes ». À découvrir sur pièce !
Gallia Valette-Pilenko
TNP, 21 au 29 septembre, www.tnp-villeurbanne.com

Marionnettes javanaises au musée des Confluences


Dans un tout autre genre, le musée des Confluences propose de faire découvrir le théâtre de marionnettes javanaises. Le wayang golek sundanais est un théâtre total, centré autour de la créativité d’un seul marionnettiste qui manipule des marionnettes de bois, le dalang, accompagné d’un instrument collectif, le gamelan, impliquant une quinzaine de musiciens. Dadan Sunandar vient directement de Bandung pour dévoiler son art accompagné de 14 joueurs de gamelan. À apprécier dans deux formats ; la version courte pour les néophytes et les enfants et la version longue pour les plus téméraires.
Musée des Confluences, 27 et 28 septembre, www.museedesconfluences.fr

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?