AccueilSociétéL’info - A propos des chasses suisses du Rhône

L’info - A propos des chasses suisses du Rhône

Le CNR, Compagnie nationale du Rhône met en oeuvre d’importantes mesures d’accompagnement pour limiter l’impact de la vidange de la retenue suisse de Verbois sur le Haut-Rhône. Les chasses du Rhône ont démarré le 4 juin pour se terminer le 20 juin.

ActualitéSociété Publié le ,

Le CNR, Compagnie nationale du Rhône met en oeuvre d’importantes mesures d’accompagnement pour limiter l’impact de la vidange de la retenue suisse de Verbois sur le Haut-Rhône.

Les chasses du Rhône ont démarré le 4 juin pour se terminer le 20 juin. Pour la 19e fois de suite, à la demande des autorités suisses, la France a autorisé l’opération.
La vidange de la retenue suisse de Verbois va impacter la Haut- Rhône français.
La CNR concessionnaire du fleuve transiter les sédiments et limons évacués de Verbois.
Elle agit en étroite collaboration avec les collectivités territoriales, les représentants de l’Etat, les associations et autres parties prenantes.
Dans ce rôle d’accompagnement, l’accent est mis sur la sureté des aménagements hydroélectriques et la protection de l’environnement afin de limiter au maximum l’impact des chasses suisses sur les milieux naturels.
Opération exceptionnelle, les chasses hydrauliques consistent à ouvrir les vannes du barrage de Verbois pour évacuer les sédiments, limons et graviers accumulés dans la retenue et provenant de l’Arve, qui chemine en Haute-Savoie du Mont-Blanc à Genève.
Régulièrement menée depuis les années 1940 cette procédure est aujourd’hui fortement encadrée par les autorités publiques et les administrations concernées, en raison des risques potentiels qu’elle comporte pour l’environnement. Au fil des campagnes et des retours d’expériences, des mesures ont été prises pour renforcer le suivi des opérations et la concertation.
La CNR mène une campagne d’information afin de sensibiliser un large public aux consignes à respecter durant les opérations de chasses : interdiction de la baignade et de la navigation ; limitation de la pratique de la pêche ; interdiction d’accès aux partie dénoyées.
La CNR renouvelle également à cette occasion les consignes de prudence portées par sa mascotte : ne jamais aller dans le lit du fleuve, sur les bancs de gravier et les îles, même si le niveau des plans d’eau a est abaissé.
La Compagnie prévoit d’installer 90 panneaux d’information le long du Haut-Rhône, de diffuser plus de 400 affichettes dans les communes riveraines et de distribuer 8 000 dépliants.
Ainsi, jusqu’au 20 juin, la CNR mobilise des moyens humains et techniques importants. Plus de 400 salariés de la Compagnie sont impliqués dans la mise en oeuvre et le suivi des opérations d’accompagnement. Cette opération représente un coût global pour l’entreprise de 6 ME, y compris les pertes de production liées à l’arrêt des centrales de Génissiat et de Seyssel.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?