Fermer la publicité
Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

L'indice LPB40 surperforme en 2015

Publié le - - Finances

L'indice LPB40 surperforme en 2015
© : DR - Les dirigeants de Serge Ferrari, l'une des trois sociétés qui intègre l'indice LPB40

Lancé par Lyon Pôle Bourse pour suivre l'évolution des valeurs cotées régionales, l'indice LPB40 montre des entreprises locales plus performantes que celles du CAC40 . Trois sorties et trois entrées marquent le début 2016.

« Pour le mois de décembre, alors que le cours des actions a globalement baissé, celui des entreprises cotées de Rhône-Alpes s’est plutôt bien tenu, se félicite Jean-Louis Flèche, PDG d’Orfis Baker Tilly. Le CAC40 a perdu 6,6 %, le CAC Mid & Small baisse de 1 % et notre indice LPB40 ne se déprécie que de 0,8 %. Les valeurs régionales ont surperformé. » Les plus fortes variations du cours de Bourse, en décembre, se trouvent chez LDLC.com qui a bondi de 21,2 %, Exel Industries (+ 13,3 %) et Somfy (+ 11,9 %). Du côté des chutes, Casino Guichard-Perrachon perd 21,6 %, Soitec 14,7 % et Erytech Pharma 11,1 %.
La bonne tenue des valeurs régionales se confirme. « En adoptant la même méthode de calcul, l’indice LPB40 capé 5 % a progressé de près de 23 %, celui du CAC Mid & Small de 18 % pendant que le CAC 40 progressait de 8 %, détaille Jean-Louis Fléche. La région Rhône-Alpes dispose de valeurs très dynamiques. » Les valeurs qui contribuent le plus à la bonne performance de l’indice sont Seb, Somfy, Norbert Dentressangle, Sopra Steria et Cegid. Casino Guichard-Perrachon, Soitec, Vilmorin, Jacquet Metal Service et Erytech Pharma, contribuent négativement. « L’évolution positive de l’indice LPB40 est favorisée par sa composition, expose le PDG d’Orfis Baker Tilly. Peu de banques y sont représentées, contrairement au CAC40 où ce secteur peut être une cause de moindre performance. Par contre, LPB40 progresse bien grâce aux sociétés technologiques régionales, moins présentes au CAC40. Cegid et Sopra affichent de belles performances, tout comme Esker. »
L’indice évolue en 2016 car « certaines valeurs doivent être retirées », au profit d’autres. Sortent Norbert Dentressangle (qui représentait 5 % de l’indice), Samse (0,9 %) et Vetoquinol (2,4 %). Font leur entrée au sein de l’indice régional piloté par l’association Lyon Pôle Bourse présidée par David Buffelard (VDI Group) : Serge Ferrari (0,4 % de l’indice), McPhy Energy (0,5 % de l’indice) et Metabolic Explorer (1 %).




Stéphanie POLETTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer