AccueilEconomieImmobilier-TP-BâtimentL'immobilier d'entreprise toujours très dynamique à Lyon

L'immobilier d'entreprise toujours très dynamique à Lyon

Le groupe CBRE a organisé le 29 novembre sa traditionnelle conférence sur le marché de l'immobilier d'entreprise en région. Une 4e édition marquée par un très fort dynamisme à Lyon autour des locaux d'activités et des bureaux.
L'immobilier d'entreprise toujours très dynamique à Lyon

EconomieImmobilier-TP-Bâtiment Publié le ,

Les participants à cette conférence ont pu découvrir en avant-première les chiffres clés qui ont composé l'année 2018 en immobilier d'entreprise sur Annecy, Bourgoin-Jallieu, Chambéry, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon et Valence.
En introduction de ce point marché, Gregory Grey-Johnson directeur Advisory and Transactions chez CBRE, à propos du marché des locaux d'activité explique qu'« il faut retenir que la demande placée globale est en forte progression au 3ème trimestre 2018 (+21% vs 2017), visant un atterrissage à 803 800 m² pour la fin d'année ».
A Lyon, ce marché « a performé » avec près de 400 000 m² estimés pour la fin d'année. Un chiffre que CBRE tient à relativiser citant « 2 clés-en-mains de 30 000 m² à Saint-Priest pour ECODIS et 6000 m² à Vénissieux pour le Technicentre SNCF.

Pour Loïc de Villard, directeur CBRE Lyon : « Les 245 implantations recensées confirment la stabilité et l'attractivité de notre territoire mais on observe un léger fléchissement sur les demandes supérieures à 1 000 m² ». Selon CBRE, les deux tiers des transactions lyonnaises se concentrent sur des surfaces de taille inférieure, majoritairement situées entre le Boulevard périphérique et Lyon Saint-Exupéry.

A noter par ailleurs une stabilisation de l'offre disponible (510 000 m²) se stabilise avec 20 mois de stock à 6 mois dont 10% sont recensées dans des parcs d'activité neufs.

La question de la reconversion des friches industrielles sur la métropole a été abordée lors de cette présentation, avec la perspective d'être une réponse à de possibles tensions sur le marché.

« A l'instar de Paris, nous devrions voir se développer à court et moyen termes des bâtiments d'activité à étage en intra-muros permettant de mixer les activités comme le projet d'hôtel logistique sur le port Edouard Herriot » poursuit Loïc de Villard.

Concernant les bureaux, CBRE note que le marché régional bénéficie d'un tissu économique local dynamique avec des secteurs diversifiés, un PIB/hab. supérieur à la moyenne nationale (2ème région après l'Ile-de-France) et un taux de chômage régional à 7,7%. Une attractivité qui s'illustre par une demande placée globale s'élevant à 384 000 m² (+15% vs 2017) et qui devrait atteindre plus de 490 000 m² d'ici la fin de l'année. Avec une mention spéciale pour Lyon pour ses résultats jugés « très bons » (300 000 m² placés prévus d'ici la fin de l'année). CBRE prévoit une belle année 2019 dans la perspective des transactions sur la Part-Dieu, Gerland et le Carré de Soie.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?