AccueilImmobilier-TP-BâtimentL'immobilier d'entreprise lyonnais redémarre

L'immobilier d'entreprise lyonnais redémarre

Après un 1er semestre difficile, les professionnels de l'immobilier s'accordent pour annoncer une remontée des transactions au 3e trimestre.
L'immobilier d'entreprise lyonnais redémarre
© DR - En 2015, Doméo a pris à bail quelque 5 100 m2 dans Le Rubik, à Gerland.

EconomieImmobilier-TP-Bâtiment Publié le ,

L’agence de conseil CBRE, intervenue cette année sur des opérations régionales de plus de 50 000 m2, a établi un bilan prévisionnel de l’exercice 2015 sur le marché de l’immobilier d’entreprise.
Avec un atterrissage anticipé à 750 M€ investis en bureaux (contre 585 M€ en 2014), Lyon reste le premier marché de région et représente environ 45 % des montants investis hors Paris. Depuis le début de l’année, des transactions significatives y ont été conduites, à l’instar d’Universaône et ses 6 470 m2 (pris à bail par Suez) et du Rubik, où 5 150 m2 ont été loués à Doméo dans le quartier de Gerland.
L’année devrait se conclure sur 250 000 m2 de demande placée, englobant les pré-commercialisations, les programmes clés-en-main et les comptes-propres, ce qui représente une évolution de 3 % par rapport à l’année dernière. Quant à l’offre, principalement orientée à la location, elle fait un bond en avant pour atteindre 341 630 m2, dont 36 % dans le neuf.
Côté logistique, la demande placée au 15 novembre atteint un record sur cette période, avec 312 750 m2 placés, dont un clé en main de 30 000 m2 à la Plaine de l’Ain et la commercialisation de l’entrepôt XXL de 59 000 m2 pour But sur Pusignan. Des installations toujours plus nombreuses en périphérie, qui témoigne de la difficulté des investisseurs à s’implanter en 1ère couronne.

Charlotte Mounard

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?