AccueilVie juridiqueL’humain au cœur du prochain congrès régional des experts-comptables

L’humain au cœur du prochain congrès régional des experts-comptables

La thématique du prochain congrès de l’Ordre des experts-comptables Auvergne-Rhône-Alpes (29 et 30 novembre à Bourg-en-Bresse), "l’humain au cœur de nos préoccupations", traduit une volonté forte de transformation de la profession.
De g. à d. : Patrick Velay, Paul Chabrillat, Odile Dubreuil, Nicolas Debiolles et Hubert Masson.
© JT - De g. à d. : Patrick Velay, Paul Chabrillat, Odile Dubreuil, Nicolas Debiolles et Hubert Masson.

Vie juridique Publié le ,

"La digitalisation de notre profession, avec l’arrivée de la facturation électronique en 2023, l’intégration de l’intelligence artificielle et plus globalement des nouvelles technologies dans nos organisations, montrent que nous devons plus que jamais renforcer nos liens avec nos équipes. C’est par l’humain que nous parviendrons à nous différencier" résume Nicolas Debiolles, membre du bureau de l’Ordre des experts-comptables Auvergne-Rhône-Alpes en charge de la communication.

82 nouveaux experts-comptables prêtent serment à Lyon

"Nous avons conscience d’un déficit d’image de nos professions, et justement le congrès est l’occasion de rappeler avec force à la fois aux experts-comptables mais également à leurs collaborateurs que nous pouvons évoluer. Nous ne fidéliserons nos collaborateurs qu’à condition que nos modèles économiques évoluent" explique Odile Dubreuil, présidente de l’Ordre des experts-comptables Auvergne-Rhône Alpes.

Le déficit d'image des experts-comptables

Cette profession du chiffre fait face à un déficit de notoriété, certains experts-comptables évoquant une image "de gratte-papier derrière leur bureau" qui leur colle encore à la peau. Une représentation exacerbée par des messages tronqués, véhiculant par exemple la disparition pure et simple du métier de comptable face à l’émergence des outils digitaux.

"C’est bien la saisie comptable qui pourrait être menacée mais pas la profession dans son ensemble !" précise Nicolas Debiolles.

Les nouvelles technologies au service de la profession

Ces deux jours de congrès, les 29 et 30 novembre à Bourg-en-Bresse, sont donc l’occasion de remettre les pendules à l’heure pour un Ordre régional conscient des défis qui attendent la profession.

Mais comme l’assure Paul Chabrillat, président de la commission attractivité au sein de l’Ordre régional, "l’arrivée des nouvelles technologies dans nos cabinet est une aubaine pour former nos collaborateurs à de nouvelles missions sur des sujets de suivi du bilan carbone, de gestion de tableaux de bord des entreprises ou de facturation électronique, propres à diversifier leurs missions".

Au programme du congrès notamment : quatre plénières, sept ateliers, des animations dédiées aux compétences comportementales, des rencontres avec les partenaires, sans oublier des moments plus festifs et sportifs (programme complet : www.congresoecara.fr).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?