AccueilEconomieSpin off : L'essaimage enrichit la R&D d'IFPEN

Spin off : L'essaimage enrichit la R&D d'IFPEN

IFP Energies Nouvelles a créé, depuis une dizaine d'années, un dispositif d'accompagnement de l'essaimage destiné à ses salariés qui voudraient créer leur entreprise.
Spin off : L'essaimage enrichit la R&D d'IFPEN
© : DR - Eric Lafargue, Directeur du développement industriel d'IFPEN

Economie Publié le ,

Lire aussi

http://le-tout-lyon.fr/spin-off-des-leviers-pour-l-innovation-5949.html

http://le-tout-lyon.fr/on-ne-fait-pas-de-spin-off-avec-une-branche-morte-de-l-entreprise-5951.html

http://le-tout-lyon.fr/spin-off-des-leviers-pour-l-innovation-5949.html

http://le-tout-lyon.fr/seb-soutient-les-petites-cantines-5953.html

Chez IFPEN, les candidats à l'entrepreneuriat peuvent bénéficier d'un aménagement de temps pour s'occuper de leur projet, d'un accompagnement par des personnels de l'entreprise qui maitrisent ces problématiques et, lorsqu'ils en arrivent au stade de la création à proprement parler, IFPEN peut pendre une participation au capital, voire 100% du capital.
« La fréquence des sollicitations est en revanche assez faible, souligne Eric Lafargue, Directeur du développement industriel d'IFPEN. Nous avons un dossier à l'étude actuellement, mais le dernier remontait à 2010. Ce dispositif est en liaison avec une démarche historique, qui nous amène à prendre des participations dans des entreprises afin de valoriser notre recherche. » En témoignent Technip, dans les années 70, Axxens en 2001. « Nous avons régulièrement des prises de participations minoritaires dans des sociétés qui sont en relation avec notre R&D, ce qui nous permet d'avoir accès plus vite et mieux au marché », conclut Eric Lafargue.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?