AccueilActualitéL'Entreprise des Possibles : la force du collectif pour aider les sans-abri

L'Entreprise des Possibles : la force du collectif pour aider les sans-abri

L'Entreprise des Possibles : la force du collectif pour aider les sans-abri
www.lestudiocarre.com - L'initiative d'Alain Mérieux est soutenue par la CCI Lyon Métropole, le Medef Lyon-Rhône et la CPME du Rhône.

Actualité Publié le ,

Le président de l'Institut Mérieux dresse un constat sans appel : « La situation est intenable. Nous ne pouvons pas laisser des gens sur le bord de la route et aller vers une marginalisation croissante. Ce pays ne peut pas devenir une société fragmentée, sinon nous allons, à raison, droit vers une révolte ». Attaché à la longue histoire sociale et humaniste de Lyon, Alain Mérieux a donc décidé d'agir et d'activer son réseau pour lancer l'Entreprise des Possibles.

Réunissant aujourd'hui 17 entreprises-fondatrices (Algoé, Apicil, bioMérieux, Crédit Agricole Centre-Est, CIC Lyonnaise de Banque, EDF, Evolem, Huttopia, Keolis, Mazaud, Plastic Omnium, Sanofi, Seb, Sogelym Dixence, Groupe Valentin, Visiativ), l'initiative prend la forme d'un fonds de dotation et place les collaborateurs en première ligne. « L'entreprise doit être utile à la société et avoir une raison d'être. Les collaborateurs réclament de plus en plus de sens », estime Emmanuel Imberton, président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne qui soutient ce projet inscrit dans « la tradition du faire ensemble ». « Le rôle de l'entreprise dépasse le business », ajoute Alain Mérieux qui parle d'un « réservoir de femmes et d'hommes prêts à se mobiliser ».

Ainsi, l'Entreprise des Possibles permet aux salariés de s'investir, en donnant du temps ou un jour de congé payé ou de RTT que l'entreprise viendra abonder selon ses propres règles. L'autre levier d'action repose sur la mise à disposition de locaux d'entreprise ou de terrains. Avec 570 000 collaborateurs dans les entreprises privées de la métropole, les fondateurs estiment qu'ils auront gagné leur pari s'ils arrivent à mobiliser 1 % de cette force vive d'ici un an.

Pour lutter contre la grande précarité, deux mesures ont semblé prioritaires : un logement stable et un accompagnement social. C'est donc autour de ces axes que les associations soutenues seront sélectionnées. Car le modèle privilégie l'appui à l'existant plutôt que de nouveaux dispositifs d'intervention directe. « L'idée n'est pas de faire en plus, mais d'avoir un effet démultiplicateur », confirme Laurent Fiard, président du Medef Lyon-Rhône qui relaie l'initiative tout comme la CPME du Rhône. Pour faire le lien entre les entreprises, les collaborateurs et les associations, une plateforme web a été mise en ligne : www.lentreprisedespossibles.org.

Trois formes d'engagement

le Crowd Timing : le collaborateur donnant du temps de bénévolat à une association référencée verra son entreprise abonder d'un nombre de jours supplémentaires pris sur son temps de travail.

le Crowd Funding : le collaborateur souhaitant donner un jour de congé payé ou de RTT verra son entreprise valoriser ce congé non pris et abonder cette somme pour la reverser à l'Entreprise des Possibles.

le Crowd Lodging : les entreprises mettent temporairement leurs locaux vacants à disposition d'associations ou de bailleurs sociaux pour héberger des sans-abri.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?