AccueilEconomieL'entreprise à mission, révolution ou évolution ? L'avis d'un spécialiste lyonnais

L'entreprise à mission, révolution ou évolution ? L'avis d'un spécialiste lyonnais

Trois questions à Pierre-Yves Gomez, professeur de stratégie et directeur de l'Institut Français de Gouvernement des Entreprises.
L'entreprise à mission, révolution ou évolution ? L'avis d'un spécialiste lyonnais
Nathanael Mergui

Economie Publié le ,

Pierre-Yves Gomez, l'entreprise à mission est-elle une révolution ou une évolution ?

"C'est une évolution logique. La question de la place des entreprises dans la société s'est toujours posée ; le paternalisme et le mutualisme ont d'ailleurs été des réponses. Puis on a eu tendance à séparer la dimension sociale, dévolue à l'État, de la dimension économique, dévolue aux entreprises. L'entreprise à mission propose aux entreprises de rappeler qu'elles ont une raison d'être et des missions même si beaucoup de choses ont déjà été réalisées avec la RSE. Ce statut permet de reconsidérer le rôle de l'entreprise."

Qu'est-ce qui s'affirme avec l'entreprise à mission ?

"L'entreprise à mission permet de changer la forme du capitalisme, très orientée vers le profit ces dernières années. Ça peut être un moyen de redonner un sens au travail, aux relations dans l'entreprise et avec les partenaires, et à l'entreprise elle-même. Dans une période où les organisations sont essoufflées, redonner du sens est aussi un moyen de redynamiser et de créer la cohésion."

Y-a-t-il des craintes et des risques particulier liés à ce statut ?

"Les entreprises peuvent avoir peur de se rajouter une couche de complexité dans une période déjà compliquée. Et verbaliser ce qu'on croit faire spontanément peut apparaître comme une perte de temps. En interne, cette prise de parole sur le sens peut être un sérieux coup de barre. Concernant les risques, à terme, la perte du label constituera un lourd handicap pour l'entreprise et sa réputation."


Notre dossier "entreprise à mission"

Mode d'emploi avec Julie Thomas, avocate à Lyon

L'exemple du groupe Cheval, précurseur dans le monde des travaux publics

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?