AccueilEconomieL'école privée lyonnaise La Mache va s'agrandir pour accueillir 30 % d'élèves supplémentaires

ENSEIGNEMENT L'école privée lyonnaise La Mache va s'agrandir pour accueillir 30 % d'élèves supplémentaires

Accompagnée et soutenue financièrement par la Région et par de nombreuses entreprises, l’école privée lyonnaise La Mache finalise un projet d’extension qui lui permettra d’augmenter de 30 % le nombre de ses apprenants.
L'école privée lyonnaise La Mache va s'agrandir pour accueillir 30 % d'élèves supplémentaires
© J.D - Sophie Sidos (présidente de la Fondation Vicat), Norbet Fontanel (président du groupe Fontanel, en charge du chantier), Louis Landrot (président de la Fondation La Mache) et Nicolas Reymond (directeur de l'école La Mache

Economie Publié le ,

A l’étude depuis près de 10 ans à Lyon, le projet d’extension – réhabilitation de l’École La Mache entre dans la dernière phase de concrétisation. En posant symboliquement la première pierre de ce programme immobilier, qui représente un investissement de 20 M€ (Ndlr : 16 M€ pour la construction neuve et 4 M€ pour les rénovations), l’ensemble des partenaires réunis autour du projet ont rappelé son importance et son caractère stratégique.

À commencer par Philippe Poyet, qui vient de céder le fauteuil de directeur à Nicolas Reymond, mais qui a lancé concrètement ce projet en s’adossant sur le « plan Marshall des lycées » porté par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Changer de dimension et de répondre aux défis du futur

Retardé par la crise Covid, le chantier sera totalement terminé et livré au printemps 2023, avec un an de retard sur le calendrier initial. La Mache disposera alors d’un nouvel outil d’enseignement et d’hébergement pour ses plus de 1 000 élèves et étudiants. Il sera ainsi en mesure de changer de dimension et de répondre aux défis du futur.

Celui du nombre en premier lieu. L’école, qui accueille actuellement plus de 1 100 élèves et alternants (dont 800 jeunes en secondaire et 160 étudiants en BTS), pourra porter ce total à près de 1 500. Une augmentation qui doit favoriser, notamment, la place des jeunes filles dans l’école. Elles ne représentent que 7 % des effectifs pour le moment.

Des conditions d’hébergement renforcées

Mais au-delà du sujet de la mixité, le recrutement dans son ensemble occupe une place fondamentale dans le projet immobilier de l’école. La Mache souhaite en effet ouvrir de nouvelles formations et doit pour cela disposer de nouveaux espaces pédagogiques. Une deuxième seconde générale et technologique, un un nouveau BTS centré sur la cybersécurité dans le bâtiment… les pistes sont nombreuses.

Pour assumer ses ambitions de croissance, La Mache va renforcer son dispositif d’hébergement. L’internat, riche de 280 places, est quasiment plein chaque année plusieurs semaines avant la fin des inscriptions pour la rentrée suivante. Dans le cadre de l’extension, l’école va donc ajouter 71 lits supplémentaires, qui seront notamment dédiés aux formations supérieures.

Cela prendra une forme très particulière, puisqu’il s’agira de petits appartements pour 2 à 3 personnes, donnant la possibilité d’accéder aux APL. Une forme de coliving et de coworking qui correspond aux attentes des étudiants en cursus supérieur. Ce service devrait être opérationnel à partir de la rentrée 2024.

 

 

 

 

 

 

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?