Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

L'Avenue Développement Immobilier se dote d'une foncière commerciale

le - - Entreprise de la semaine

L'Avenue Développement Immobilier se dote d'une foncière commerciale
DR - Frédéric Merlin, président de L'Avenue Développement Immobilier.

C'est loin de ses terres lyonnaises que la nouvelle filiale Société des Grands Magasins a réalisé ses premières acquisitions de centres commerciaux. Des investissements importants sont prévus pour redynamiser ces espaces de vente avec une offre innovante.

Spécialisée dans l'acquisition, la réhabilitation et la revalorisation de biens immobiliers, L'Avenue Développement Immobilier a créé en juillet 2018 une foncière afin de réaliser des investissements patrimoniaux. La Société des Grands Magasins a pour objectif de constituer, valoriser et gérer un portefeuille d'actifs 100 % commerces. « SGM a fait l'acquisition en octobre dernier de quatre centres commerciaux dans le Nord et l'Est de la France qui représentent environ 70 000 m2 de commerces axés autour d'une surface alimentaire. Nous allons investir pour redynamiser ces centres situés en cœur de ville », fait savoir Frédéric Merlin.

Implantés à Lille, Roubaix, Tourcoing et Mulhouse, ces centres commerciaux en perte de vitesse affichent aujourd'hui un taux de vacance de 30 %. Mais le président de L'Avenue Développement Immobilier est convaincu de leur potentiel et souhaite proposer une offre commerciale renouvelée. Grâce à des projets innovants, il ambitionne un taux de remplissage de 96 % en fin d'année. « Le commerce traditionnel doit faire face à l'ennemi Internet. Pour attirer les consommateurs, il faut leur apporter davantage. Il y a 10 ans, des enseignes comme Zara, H&M ou C&A suffisaient à faire déplacer les clients, mais désormais ils peuvent acheter en ligne. Afin de générer du flux, nous allons promettre aux consommateurs de vivre un moment convivial et des expériences nouvelles », analyse Frédéric Merlin qui mise sur des offres autour de la nourriture et des loisirs.

A Lille, des halles alimentaires et un food-court vont bientôt s'installer sur 2 500 m2 dans le centre Les Tanneurs, tandis que le centre Espace Grand Rue à Roubaix devrait accueillir un parc d'attraction à thème. « Nous voulons aussi présenter des activités de type escape game et réalité virtuelle pour le volet loisirs, implanter des concepts stores, créer de nouvelles locomotives. Nous proposerons 50 % d'offres commerciales nouvelles », affirme le président. Ni la concurrence des grands centres commerciaux de périphérie ni le pouvoir d'achat limité de nombre de ménages sur cette zone géographique ne lui font peur. « Il y a une forte clientèle de CSP+ à Lille ; quant à Roubaix et à Tourcoing, elles sont situées à la frontière belge et peuvent profiter du flux touristique. Sans compter que OVH, La Redoute ou Vente Privée emploient beaucoup de personnes sur ce secteur », met en avant Frédéric Merlin.

Les quatre centres commerciaux repris généraient 6 M€ de revenus. Dès cette année, SGM devrait engranger 10 M€ sur ce portefeuille appelé à grossir. « Nous sommes sur le point de reprendre deux autres centres commerciaux en région parisienne et restons attentifs à d'autres opportunités. Nous veillerons à respecter nos critères d'implantation en hyper-centre dans des villes d'au moins 100 000 habitants », indique le président qui dirige une vingtaine de collaborateurs, dont 10 au siège lyonnais.

Centre commercial de Mulhouse

Frédéric Merlin, président de L'Avenue Développement Immobilier :

« 10 opérations en bureaux et résidentiel menées en 2018 »

Vous n'avez pas 30 ans et êtes pourtant déjà un entrepreneur aguerri. Parlez-nous de votre parcours ?

J'ai effectué mon alternance dans un cabinet de conseil en immobilier d'entreprise et j'ai attrapé le virus de l'immobilier. A 20 ans, j'ai créé une entreprise spécialisée dans la transaction de bureaux, Iméa Conseil, que j'ai cédé à ma sœur pour lancer L'Avenue Développement Immobilier en 2015. A l'été dernier, j'ai mis en place un comité stratégique composé de professionnels de l'immobilier, de la finance, de la stratégie et de la croissance pour m'accompagner dans le développement de l'entreprise.

Quelles sont les activités de L'Avenue Développement Immobilier ?

Nous avons pour vocation de mener des opérations de réhabilitation de beaux immeubles de centre-ville à Lyon, Paris et dans le Sud de la France. Ce métier exige une grande pluridisciplinarité et nous avons recours à des montages fiscaux de type défit foncier ou monuments historiques par exemple. L'an dernier, nous avons mené 10 opérations, moitié bureaux, moitié résidentiel. En moyenne, nous gérons entre 5 et 10 dossiers par an de A à Z. En revanche, nous n'avons pas de réseau de commercialisation en interne. Nos activités représentent un chiffre d'affaires consolidé de 40 M€.

Avez-vous quelques exemples ?

Sur un immeuble de 3 000 m2 à Paris, nous avons mené, en association avec 6ème Sens Immobilier, une lourde restructuration avant de revendre en bloc à un investisseur. A Ecully, nous avons réalisé une opération de 15 logements en déficit foncier tout comme à Nice avec une trentaine de logements dans un immeuble de 2 000 m2.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer