AccueilEnchèresL'allosaure des Brotteaux

L'allosaure des Brotteaux

Il a fait les tour des médias mais, c'est le samedi 10 décembre exactement que sera connue la destination finale de cet exceptionnel dinosaure proposé par Maître Claude Aguttes aux Brotteaux. Musée, institution ou collectionneur... Toutes les portes restent ouvertes.
L'allosaure des Brotteaux
Dinosaure Allosaurus estimé 950 000 / 1 MEUR

CultureEnchères Publié le ,

La bête est de taille : de taille à créer l'évènement mais également imposante par ses dimensions, à savoir près de 7,5 m de longueur dont 78 cm rien que de crâne. Découvert en 2013 dans le Wyoming, ce spectaculaire squelette de dinosaure Allosaurus datant du jurassique supérieur est annoncé avec une estimation établie entre 950 000 et 1 M€. Plus accessibles pour le commun des collectionneurs et disons le moins encombrant, on note dans même vente une ponte de trois œufs d'Hypselosaurus priscus, un grand dinosaure du crétacé supérieur terminal, estimée entre 4 000 et 6 000 €, mais également, et pour une estimation identique, divers fossiles dont une très belle et grande plaque de Tripneuste parkinsoni du miocène, sorte de grands oursins réguliers de couleur légèrement rosée.

Pour les amateurs de classiques ammonites, à retenir un beau modèle de 55 cm de diamètre provenant de Madagascar pour lequel il faudra engager 3 000 à 4 000 €.

Hôtel des ventes Lyon-Brotteaux, samedi 10 décembre à 14 h, catalogue complet et horaires d'expositions sur www.aguttes.com

Une pendule à l'Afrique à l'hôtel d'Ainay

Belle vente, très belle vente que celle proposée le 11 décembre par Maître Cécile Conan-Fillatre à l'Hôtel d'Ainay. Si sur les cimaises on retient très vite ce Bord de lacenneigé, 1906, huile sur toile de Yuliy Yulevich Klever attendue entre 20 000 et 30 000 € ou cette plus classique Lecture sur la terrasse de Delphin Enjolras estimée entre 13 000 et 15 000 €, l'attention est littéralement captée par une splendide pendule en bronze dite à l'Afrique. A décor d'une africaine au buste dénudé sur robe à plumes portant un carquois et tenant un arc, cette pendule d'une grande finesse d'exécution est l'aboutissement d'un dessin original déposé par le fondeur ciseleur parisien Jean Simon Deverberie en l'An VII et conservé jusqu'à ce jour à la Bibliothèque Nationale. Estimée entre 30 000 et 35 000 € malgré quelques accidents par Pierre Bourgois, expert lors de cette vente, cette rarissime pendule pourrait susciter une belle envolée d'enchères.

Pour le plaisir de se pencher sur un bel objet de curiosité, gros plan sur un nécessaire astronomique portatif en argent de forme ronde à système solaire équinoxal au centre. Travail français du XVIIe siècle, ce calendrier perpétuel et religieux daté 1646 et présentant pas moins de 44 latitudes de ville gravées est estimé entre 6 500 et 7 500 €.

Hôtel d'Ainay, Maître Cécile Conan-Fillatre, dimanche 11 décembre à 14 h 30, catalogue complet et horaires d'expositions sur www.conanauction.fr

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?