AccueilEconomieServicesL'alimentation et la santé des seniors étudiées dans le 6ème

L'alimentation et la santé des seniors étudiées dans le 6ème

Sous l'impulsion de la mairie, le territoire du 6ème arrondissement a fait l'objet d'une étude pour analyser les comportements alimentaires des plus de 65 ans. Quatre partenaires publics et privés se sont engagés dans ce projet qui relève de la santé publique et du lien social.
L'alimentation et la santé des seniors étudiées dans le 6ème
STOCKLIB / Andrey SHUPILO

EconomieServices Publié le ,

753 habitants de Lyon 6ème âgés de 65 à 102 ans ont répondu à 50 questions sur leurs habitudes alimentaires et leurs conditions de vie. Le projet inédit à l'échelle d'un arrondissement a été mené à l'initiative de Pascal Blache, maire du 6ème arrondissement, et mis en œuvre avec le concours de la Carsat Rhône-Alpes, qui a fait le lien avec les personnes âgées, le centre de recherche de l'Institut Paul Bocuse, qui a élaboré l'étude et son analyse, et Nutrisens, un industriel lyonnais spécialisé dans la conception des produits alimentaires luttant notamment contre la dénutrition et la dysphagie.

L'étude Seniors Alimentation Santé – SAS a montré des résultats positifs : 91 % prennent du plaisir à manger et 91 % font leurs courses eux-mêmes. Ces ratios sont à mettre en perspective avec leur environnement : 98 % ont un commerce alimentaire à moins de 10 minutes à pied de chez eux et 67 % fréquent un marché. « 60 % des répondants cuisinent tous les jours, ajoute Maxime Michaud, responsable de l'équipe Sciences sociales au centre de recherche de l'Institut Paul Bocuse. Ce qui explique le plaisir de manger et invite à créer des aides culinaires plutôt que des plats cuisinés, par exemple. »

Un item noté par Nutrisens : « Ce projet sociétal nous amène à nous interroger sur les solutions produits/services à proposer à cette population pour prévenir la malnutrition, l'isolement et que les personnes âgées continuent d'être actrices de leur alimentation. »

Pour Sarah Dognin dit Cruissat, présidente du conseil d'administration de la Carsat, l'étude entre « dans nos actions de prévention proactive en faveur de ces populations pour détecter de façon précoce les risques liés à l'isolement et favoriser le maintien dans l'autonomie le plus longtemps possible ».

La mairie du 6ème la lit comme « une façon d'engager des actions afin d'améliorer la qualité de vie des seniors », selon Pascal Blache.

L'étude pourrait être déployée dans d'autres villes en France et fera l'objet d'une présentation, par le centre de recherche de l'Institut Paul Bocuse, lors d'un congrès scientifique à l'automne 2018.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?