AccueilEconomieFinancesL'administration fiscale est parée pour l'impôt à la source

L'administration fiscale est parée pour l'impôt à la source

Le compte à rebours est enclenché. Au 1er janvier 2019, l'impôt à la source entrera en vigueur et la Direction Régionale des Finances Publiques Auvergne-Rhône-Alpes et du Département du Rhône se dit prête pour cette échéance.
L'administration fiscale est parée pour l'impôt à la source

EconomieFinances Publié le ,

« Nous avons formé 650 agents et mené en local des actions de communication ciblée, notamment auprès des collecteurs, pour renforcer la campagne nationale », affirme Philippe Riquer, directeur de la DRFIP Aura.

Pour les contribuables, l'administration fiscale reste l'interlocuteur unique pour toutes leurs questions et surtout pour signaler un changement de situation. Sur le service en ligne, dans son espace personnel, chaque contribuable pourra informer des modifications de sa situation comme un mariage, la naissance d'un enfant, une baisse de revenus… Ces évolutions seront prises en compte dans un délai de 2 mois et permettront l'application d'un nouveau taux. « C'est bien là tout l'intérêt de l'impôt à la source. L'impôt est contemporain et s'ajuste en temps réel », souligne Philippe Riquer. Les interrogations sur le crédit d'impôt ont également été levées. « Les contribuables concernées, notamment par des dons aux associations ou un service à la personne, recevront un acompte de 60 % de ce crédit d'impôt qui sera versé au 15 janvier », détaille le directeur. Les travaux de rénovation énergétique, non récurrents, ne sont pas concernés.

Pour préparer les salariés à une retenue directe sur leur fiche de paie, un système de préfiguration a été mis en place. « En France, 8,5 millions de bulletins de paie du mois d'octobre affichent une ligne prélèvement à la source », fait savoir le directeur. La plupart des collecteurs ont, en effet, déjà été informés du taux choisi par leurs salariés. Dans le Rhône, 91,6 % des contribuables ont opté pour un taux foyer, 7,2 % pour un taux individualisé et 1,2 % pour un taux barème.

L'instauration de l'impôt à la source ne dispensera pas d'une déclaration de revenu annuel. « Même si on estime ne pas être imposable, cette déclaration permet de bénéficier le cas échéant des allégements de taxe d'habitation basés sur le revenu fiscal de référence », insiste Philippe Riquer. Dans le Rhône, où le montant moyen de la taxe d'habitation s'élève à 545 €, 63 % des foyers fiscaux ont bénéficié cette année d'une baisse. Le gain moyen par foyer bénéficiant de la réforme est de 153 € en 2018, 332 € en 2019 et 510 € en 2020.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 janvier 2022

Journal du22 janvier 2022

Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?