AccueilCollectivitésL'Aderly implante le Chinois Ehang à Lyon

L'Aderly implante le Chinois Ehang à Lyon

L'Aderly implante le Chinois Ehang à Lyon
DR - David Kimelfeld et Hu Huazhi, président-fondateur d'Ehang, ont concrétisé l'implantation le 26 novembre.

Collectivités Publié le ,

« Notre bureau Asie avait repéré Ehang dans le cadre de notre travail d'identification des entreprises à potentiel, mais c'est lors de la préparation de la Mission à Canton avec la Métropole de Lyon que tout s'est accéléré », raconte Jean-Charles Foddis. La société chinoise, spécialisée dans la construction de drones taxis et drones commerciaux, avait le regard tourné vers l'Europe pour son développement. « Ehang s'intéressait à l'Allemagne pour un projet d'implantation, mais rien n'était décidé », fait savoir le directeur exécutif de l'Aderly.

Les liens noués depuis 30 ans entre Lyon et Canton ainsi que le voyage officiel en mai dernier avec une visite du siège d'Ehang par la délégation sont déterminants. Les forces économiques et politiques se conjuguent et l'équipe dirigeante d'Ehang fait preuve de curiosité pour Lyon. « A partir de juin, plusieurs visites ont été organisées pour faire découvrir l'éco-système lyonnais et mettre en relation avec des acteurs locaux comme le cluster Aerospace », explique Jean-Charles Foddis qui souligne que c'est un travail d'équipe qui a été mené avec la Métropole de Lyon et la CCI Lyon Métropole.

La confiance est installée et Ehang retient Lyon pour son implantation. Autre argument de poids : la thématique mobilité fait partie des secteurs importants pour la métropole. « Cette implantation vient affirmer et illustrer le positionnement innovant de La Métropole de Lyon, toujours plus impliquée dans les nouvelles mobilités et l'ingénierie de pointe », confirme David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon. « Ehang s'installe de façon provisoire à l'espace Next Door de l'Hôtel-Dieu. Nous continuons le travail avec un cahier des charges affiné pour trouver un site adapté à l'implantation de leur centre R&D et un site pour leurs essais », indique Jean-Charles Foddis.

30 à 50 emplois à 3 ans

Leader dans le développement et la vente de drones commerciaux, drones taxi et drones dédiés au transport logistique, Ehang a choisi Lyon pour baser son premier centre R&D européen et annonce la création d'une cinquantaine d'emplois d'ici trois ans. « L'estimation prudente est plutôt de 30 postes. Dans un premier temps, il y a aura entre 5 et 10 emplois », précise le directeur de l'Aderly. Ce premier centre stratégique de développement hors Chine doit permettre de couvrir les marchés d'Europe de l'ouest et d'Afrique du nord. La société chinoise a également annoncé qu'elle effectuerait des tests de vols stationnaires sur un site aéroportuaire dédié.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?