Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Kia e-niro : l'électrique qui rassure et stimule

le - - Automobile

Kia e-niro : l'électrique qui rassure et stimule

Le premier crossover compact émetteur de zéro C02 change la vie. Il rassure avant même le premier tour de roues. Son autonomie dépasse celle des véhicules à essence et, en route, sa finesse et sa réactivité régalent le conducteur.

Il n'y a pas de temps d'appropriation. Fini. Kia lance le véhicule électrique à l'habitacle familier. Le voyage ne se déroule pas dans un silence de laboratoire acoustique. L'e-niro murmure à l'oreille des occupants. Il fait entendre, filtré, feutré, modulé, l'impact des pneus sur le bitume.

Au poste de conduite, règnent cohérence et simplicité. Deux pédales, pas de levier de vitesses, pas de visible frein de parking, des palettes au volant oui, mais minuscules bien que parfaitement ergonomiques. Sur la console centrale, la molette de la transmission pivote d'un tiers de tour entre R, N et D. Dans l'axe de la molette, un bouton affleurant qu'il suffit d'enfoncer pour immobiliser le véhicule au stationnement. Les palettes servent au dosage du « frein moteur ». Les quadras prononcent « décélération ». Trois crans. Plus fort diminue la vitesse, plus fort la batterie se recharge.

Sitôt en mouvement, l'e-niro devient pour le conducteur un partenaire. Vif, appliqué, précis, accrocheur en virage, il captive de bout en bout sur les routes de corniches. Sans appréhension, sans gesticulation, elles se négocient au ras du roc, au ras de la falaise, au ras de la bande blanche.

Les chaussées planes et bien entretenues conviennent particulièrement à ce crossover électrique. La fermeté de la suspension ainsi que les 457 kg de la batterie sous les sièges, une masse totale roulante pas éloignée de 2 tonnes (1737-1791 kg à vide) commandent de se méfier particulièrement des gendarmes couchés. Il faut, à l'évidence, prendre au sérieux les ralentisseurs de tout acabit.

Loin de ces obstacles, c'est la finesse du véhicule qui impressionne, non sa pesanteur ou sa raideur. Le faible débattement des roues n'empêche pas de percevoir, au lâcher de l'accélérateur, le transfert de masse sur le train avant : tangible assurance d'un pouvoir directionnel accentué. Ainsi chargé, l'e-niro vire « sur rails ». Dans sa voie sans déborder.

Les 204 ch (150 kW) et 395 Nm (de 0 à 3600 tours-minute) fournis par le moteur cravachent (7,8'' au 0-100 km/h et 167 km/h en pointe) sans bruit ni rupture. Exempt de changement de rapports, le pilotage s'assortit de freinages sans implication des disques et plaquettes. Jusqu'à l'arrêt au feu rouge. Navigation activée, un signal au tableau de bord et une discrète alerte sonore indiquent même où et quand lever le pied de l'accélérateur.

L'e-niro n'enseigne pas seulement l'anticipation à l'approche des ronds-points, carrefours et épingles. Sur autoroute comme en agglomération, partout, le cadran de gauche dans le combiné fait de l'éco-conduite un palpitant exercice. Les chiffres affichés là, hauts de 2 centimètres, expriment les kilomètres que pourra débiter la batterie. Au maximum 455 en usage mixte, 615 en ville. En cours de roulage, le nombre décroît mais pas inexorablement.

Les ralentissements accroissent le potentiel de distance à parcourir. Un défi étranger à l'automobile thermique pimente ici la conduite : ne manquer aucune occasion d'allonger l'autonomie résiduelle. Un vrai match, avec affichage immédiat dans le cadran de gauche des kilomètres gagnés.

Aux passagers, l'e-niro procure un exceptionnel espace aux jambes dans ses 4,38 m de longueur. Le coffre (451/1 405 dm3) ne pâtit pas davantage des près de 500 kg de batterie embarqués. Kia ne cache rien des contraintes de la recharge. L'opération prend de 40 minutes à 29 heures selon la source d'électricité.

Prix, bonus déduit : de 36 500 à 40 500 € selon les versions. Garantie 7 ans/150 000 km.

Caméra de recul + radar de recul

Kia propose trois versions de son premier crossover 100 % électrique : e-Active, e-Design, e-Premium. D'origine, l'e-niro e-Active accueille l'utilisateur avec d'indéniables marques de raffinement et sophistication. Les portières pivotent en grand : près de 90°. Ouvertes, totalement ou partiellement, trois différents points de blocage les empêchent de se rabattre.

Le régulateur de vitesse adaptatif maintient la distance de sécurité avec le véhicule qui précède. Dans les embouteillages, la fonction Stop & Go gère les arrêts et redémarrages. La clim' automatique bizone fonctionne aussi en mode « driver only », conducteur seul. L'aide à la marche arrière associe caméra et radar de recul. Une plaque à induction s'offre à recharger les smartphones sans fil. La navigation géolocalise les plus proches bornes de recharge.

Manque quoi ? Les sièges cuir, à réglages électriques et chauffants.




Michel MALHOMME
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer