AccueilCultureSpectacle vivantKeersmaeker et Coltrane en amour

Keersmaeker et Coltrane en amour

Anne Teresa de Keersmaeker ne vient pas très souvent à Lyon, mais quand elle vient, c'est toujours avec des œuvres majeures.
Keersmaeker et Coltrane en amour

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Il semble que ce soit encore le cas cette fois-ci avec la reprise de Love supreme, une variation sur la musique de John Coltrane composée en 2005 en collaboration avec Salva Sanchis, également interprète de la compagnie Rosas. Comme souvent la grande dame de la danse belge creuse le rapport de la danse à la musique, ici en assignant chaque danseur à un musicien du quartet. Ainsi le dernier mouvement de la suite, une prière écrite par le compositeur qu'il a transposée en notes et que Anne Teresa de Keersmaeker et Salva Sanchis, ont transposée en gestes. A découvrir ou revoir d'urgence d'autant que la pièce aura sûrement évolué avec sa re-création en février 2017.

Maison de la danse, 1er au 3 octobre, www.maisondeladanse.com

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?