AccueilSpectacle vivantDanse / Karavel, hip-hop d'ici et d'ailleurs

Danse / Karavel, hip-hop d'ici et d'ailleurs

Danse / Karavel, hip-hop d'ici et d'ailleurs

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Pour sa 13e édition, le festival Karavel voit toujours plus grand. Ce rendez-vous désormais incontournable ponctue la saison chorégraphique de ses découvertes et ses grosses pointures, en accueillant pas moins de 37 compagnies venues de France et d'ailleurs. Il y a celles qui ont travaillé à Pôle Pik en résidence, comme Ruée des Arts et son Costard, créé par un ancien de la compagnie Käfig Hafid Sour, la compagnie Isabelle Clarençon ou Les Gamal qui sont sur la couverture de la plaquette.

Il y a aussi des habitués qui reviennent tel Hervé Koubi, qui mêle hip-hop et danse contemporaine, la compagnie De Fakto portée par Aurélien Kairo que les Lyonnais et les Lyonnaises connaissent bien, ou Mourad Merzouki, bien sûr, et ses Cartes blanches, créées pour les 20 ans de la compagnie et qui tournent un peu partout dans le monde depuis 2016. Il y a les fidèles comme la compagnie 4e souffle qui vient présenter sa nouvelle création à Karavel, comme toutes les précédentes, Chez moi, un duo réunissant Muriel Henry et un danseur de la compagnie Pernette, presque exclusivement travaillée à Pôle Pik, dans le cadre d'une résidence. L'occasion d'expérimenter de nouveaux liens entre clown (sans nez rouge !) et danse, pour explorer avec humour l'univers des célibataires dans un improbable pas de deux.

On ira découvrir avec curiosité la carte blanche à John Degois et François Lamargot au musée archéologique de Saint-Romain-en-Gal. Ou encore la compagnie Etra, qui a reçu le label Passerelles et que le public peut apprécier gratuitement (lire ci-contre). Sans oublier deux dates à ne pas manquer pour les aficionados, les 20 octobre et 3 novembre : les événements Can you rock et Hip-hop Games, deux battles all styles, dont la finale française des Hip-hop Games, à mi-chemin entre battle pur et création chorégraphique.

Festival Karavel, 9 octobre au 3 novembre, www.karavelkalypso.com

© Julie Cherki

Une soirée gratuite de découvertes

En 2016, le festival Karavel investissait l'amphithéâtre culturel de l'Université Lumière Lyon 2 pour une soirée 100 % gratuite. Cette année encore, il revient avec la soirée des lauréats qui réunit quatre jeunes compagnies sorties gagnantes de divers tremplins. Soit AL-FA qui a gagné le prix Trajectoires 2018, AD-ON, un duo vainqueur du concours Jeunes chorégraphes 2019, ETRA, gagnante du Hip-hop Games France 2018 et qui bénéficie du label Passerelles, ainsi que la compagnie vainqueur du Hip-hop Kontest 2019. Tout un programme !

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?