AccueilSociétéJulien Crozet, l'aventurier des mers du sud

Julien Crozet, l'aventurier des mers du sud

Lorsque le Grenoblois Joseph Crozet s'installe à Port-Louis en 1727, de grandes perspectives commerciales s'offrent à lui : abandonnant sa fonction de fournisseur des armées, il se lance dans le commerce de la sardine et devient, très vite, maire de sa ville adoptive.

ActualitéSociété Publié le ,

L'aîné de ses dixneuf enfants naîtra le 26 novembre 1728. Il sera baptisé Julien-Marie. Embarqué comme pilotin (élève de la marine) à l'âge de onze ans sur un navire de la Compagnie des Indes, ce dernier goûte pour la première fois au grand large. L'expédition donnera le ton : toute sa vie durant, le garçon devenu grand passera son temps à sillonner les mers, bravant les dangers pour apprendre, tout apprendre du monde qui l'entoure. Le 2 avril 1744, il part comme volontaire à bord du Maurepas pour défendre les comptoirs du Sénégal, de Saint-Louis et de Gorée contre les Anglais, sous les ordres du capitaine Pierre-André de Sanguinet. Les deux décennies suivantes ne seront qu'une succession de batailles maritimes livrées sur toute la surface du globe, avant que Crozet ne s'établisse enfin pour convoler en justes noces. Une accalmie bien éphémère, puisqu'il repart quelques mois seulement après la célébration ; on raconte même qu'en vingt années de mariage, il n'aurait passé que quatre mois auprès de sa famille... trouvant tout de même le moyen d’engendrer cinq héritiers ! .../...


Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5126 du samedi 8 novembre 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?