AccueilCultureJournées du patrimoine : 34e !

Journées du patrimoine : 34e !

Journées du patrimoine : 34e !

Culture Publié le ,

20 ans d'inscription au au patrimoine mondial de l'Unesco. Cette année, les journées européennes du patrimoine (familièrement rebaptisées Jep pour les plus audacieux.ses) revêtent une importance particulière dans la capitale des Gaules, puisque celle-ci fête ses 20 ans d'inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO. Pour célébrer l'événement, deux expositions ont lieu simultanément, l'une place Antonin Poncet visible pendant les deux jours sans interruption, l'autre à l'Hôtel de Région. La première se présente comme le regard que portent les habitant.es sur leur ville, guidé.es par l'agence Nomade Land, l'autre présente les travaux du service Patrimoines et inventaire général de la région Auvergne/Rhône-Alpes sur le périmètre inscrit.
À découvrir également à l'usine TASE, un défilé de monde sous les sheds de l'usine organisé par Vive la Tase! et Silk me Back. Embarquement immédiat à bord de la Trans-Silking- Express qui déploiera des collections du Silk me Back, une exposition à géométrie variablesamedi de19h à 20h. Réservation obligatoire au 06 84 35 28 71 ou vivelatase.visite@gmail.com, www.weezevent.com/trans- silking-express

A ne pas rater : la Cité Berliet à Saint-Priest. Concomittament à la construction des usines de Vénissieux, une cité ouvrière est née en 1917, qui évolua jusqu'en 1965. Construite en pleine crise du logement, la Cité Berliet faisait rêver à l'époque. En partie détruite lors des bombardements de 1944, elle renaît dans les années 1950, avec sa ferme nourricière pour les enfants de la cité et sa riche vie sociale. Elle est aujourd'hui répertoriée à l'Inventaire Général du Patrimoine Culturel. À découvrir dimanche de 10h à 11h30.
Petite curiosité, un verger pas comme les autres à Vaulx en Velin. Les croqueurs de pommes ouvrent leur verger école à Vaulx-en-Velin. Samedi de 9h à 12h. Cette association nationale regroupant plus de 60 associations locales, milite pour la sauvegarde des variétés fruitières régionales en voie de disparition. C'est le moment ou jamais de découvrir d'anciennes variétés, et qui sait, peut-être, de le goûter ?

Le Château de la Damette


Surnommé le « petit Versailles » d'Irigny, il a été construit en 1680 par Benjamin Damette, riche marchand lyonnais, grand collectionneur et mécène raffiné. IL possède de remarquables plafonds peints, exécutés selon les modèles de Versailles. On attribue au maître lyonnais de l'âge baroque, Thomas Blanchet, les peintures en trompe-l'œil du hall, de l'escalier, et du grand salon. Il ouvre pour la première fois ses portes au public samedi de 14h à 17h et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 17h, et il faut obligatoirement réserver pour obtenir le plan d'accès et les informations de stationnement nécessaires au 04 72 30 50 50 ou accueil@irigny.fr , ou www.irigny.fr.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?