AccueilCultureSpectacle vivantJiri Kylian metteur en scène et plasticien, aux Subsistances

Jiri Kylian metteur en scène et plasticien, aux Subsistances

Artiste associé du Ballet de l'Opéra de Lyon Jiri Kylian est bien connu des habitué.es du ballet. Avec une dizaine de pièces au répertoire, la compagnie est devenue experte pour danser du Kylian comme on dit dans le sérail, mais il ne s'agit pas, pour une fois, du ballet dans ce programme présenté aux Subsistances.
Jiri Kylian metteur en scène et plasticien, aux Subsistances
Jason Akira Somma - East Shadow de Jiri Kylian

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Depuis qu'il a pris une « retraite » bien méritée, le chorégraphe tchèque s'est lancé dans la mise en scène, la photographie et l'écriture. Le public va ainsi pouvoir découvrir deux de ses nouvelles facettes. Il a réalisé dans la cadre de la Triennale d'Aichi, une commande autour des deux thèmes de celle-ci, la catastrophe de Fukushima et l'oeuvre de Samuel Beckett, East Shadow.

Emprunté aux notes du dramaturge irlandais, le titre est une invitation à la rêverie mélancolique que peut susciter l'écriture de Beckett. La pièce est portée par deux interprètes formidables, la danseuse et muse de Kylian depuis 40 ans Sabine Kupferberg, l'ancien danseur et chorégraphe Gary Chryst et par le poème de Beckett, Neither, lu en voix off. Des images, filmées par Jason Akira Somma et la musique de Schubert et de Tomoko Mukayama déferlent tandis que les deux personnages s'engloutissent dans l'absurde.

À découvrir également, à arpenter plutôt, avant le spectacle, l'installation conçue par Kylian autour et avec Sabine Kupferberg. « Cette installation photographique est encore une nouvelle étape de notre relation créative. Une nouvelle forme de contrainte et d'abandon » écrit-il en mai 2016 au moment de la création en mai 2016 à La Haye. "Free fall" se compose de photographies en grand format disposées pour former un genre de labyrinthe, un espace où se perdre et se laisser guider par "L'Art de la fugue" de Jean-Sébastien Bach et les images arrêtées de Sabine Kupferberg. Une installation qui « interroge chacun d'entre nous sur la question du conflit entre notre moi extérieur et notre moi intérieur » précise-t-elle dans un interview. On ne saurait mieux dire !

G.V.P.
Subsistances, "Free Fall", jusqu'au 28 septembre. "East shadow", 27 au 29 septembre, www.opera-lyon.fr

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?