AccueilEconomieJeux vidéo : douze projets subventionnés par la Région Auvergne Rhône Alpes

Jeux vidéo : douze projets subventionnés par la Région Auvergne Rhône Alpes

Jeux vidéo : douze projets subventionnés par la Région Auvergne Rhône Alpes
Photo du site @gameonly.org

Economie Publié le ,

Premier produit culturel en termes de chiffre d'affaires devant le cinéma, le jeu vidéo a connu une forte croissance ces dernières années. Avec ses 131 entreprises générant 746 millions d'euros de chiffre d'affaire, la Région Auvergne-Rhône-Alpes est la seconde place forte de production de jeu vidéo après l'Ile-de-France.

Et la Région Auvergne-Rhône-Alpes semble décidée à entretenir la dynamique. La commission permanente a ainsi voté en décembre dernier une enveloppe d'aide de 800 000 euros à destination de différents studios de jeu vidéo de la région. Ce fonds d'aide et de relance économique accompagne la création de jeux originaux au stade du développement, de la préproduction et du prototypage, phases déterminantes avant la diffusion et mise sur le marché des jeux.

Des projets sélectionnés en amont

En partenariat avec le cluster régional Game Only, un comité d'experts s'était déjà réuni à l'automne dernier sous la présidence de Samy Kefi-Jérôme, élu en charge de la mission jeu vidéo auprès de la vice-présidente à la cuture Florence Verney-Carron.

Douze projets avaient alors été sélectionnés pour recevoir une aide allant de 30 000 € à 80 000 €. Cet accompagnement reflète la diversité de création des studios de la région, sur tous les supports et marchés : mobile, PC, consoles et réalité virtuelle.

"C'est un soutien fort à la créativité"

Pour Julien Millet, président de Game Only, "le fonds d'aide au prototypage est une aide cruciale pour soutenir le développement de jeux vidéo en région Auvergne-Rhône-Alpes". Et d'ajouter : "En soutenant les projets dans leur phase la plus délicate à financer et la plus déterminante pour la suite, elle permet aux entreprises locales de trouver des partenariats internationaux. C'est un soutien fort à la créativité".

Stéphane Baudet du studio The Tiny Digital Factory ajoute : "Je suis ravi et honoré que notre projet Infinite Drive ait été retenu par la commission. Grâce à cette aide nous allons pouvoir démarrer ce projet innovant dès le début de l'année 2021 et embaucher plusieurs collaborateurs qui vont contribuer à moyen terme à la croissance de notre PME".

Les Jeux vidéo retenus par la commission

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?