AccueilMusiqueJean-Yves Thibaudet joue « L'Empereur »

Jean-Yves Thibaudet joue « L'Empereur »

Premiers pas, très attendus à Lyon, du chef Dima Slobodeniouk dans un programme Liszt, Stravinsky et Beethoven
Jean-Yves Thibaudet joue « L'Empereur »
© Eric Dahan - Le pianiste lyonnais Jean-Yves Thibaudet, l'un des chouchous du public de l'Auditiorium

CultureMusique Publié le ,

Révélé en 2013, au festival de Radio France et Montpellier où il dirigeait l’Orchestre national de Lyon, Dima Slobodeniouk fait ses premiers pas à l’Auditorium. Formé à la meilleure école de direction d’orchestre actuelle – celle de l’Académie Sibelius d’Helsinki-, le jeune chef russo-finlandais retrouve le pupitre de l’ONL pour Hamlet, poème symphonique de Liszt et surtout Petrouchka de Stravinsky, dans la version de 1947.
En dépit de ses qualités, le maestro aura sans doute du mal à éclipser Jean-Yves Thibaudet, le soliste de la soirée, l’un des partenaires les plus fidèles de l’orchestre, mais aussi l’un des chouchous du public. D’autant que, après le 2ème concerto dit « L’Egyptien » de Camille Saint-Saëns, qu’il avait joué en avril 2014, il interprètera un autre monument du répertoire, l’apothéose des concertos de Beethoven, le fameux « Empereur ». Un nouveau retour aux sources pour le plus américain des pianistes lyonnais. «J’ai plaisir à revenir régulièrement dans ma ville natale, où j’ai ma famille et mes racines. Je n’oublie pas non plus mon attachement à l’Orchestre National de Lyon dont certains musiciens ont essuyé avec moi les bancs du Conservatoire. Entre nous, il existe un réel lien affectif».

Auditorium, 21 janvier à 20h et 23 janvier à 18h.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?