Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Jean-Paul Bret – Maire de Villeurbanne « La Métropole inhibe et vassalise »

le - - Collectivités

Jean-Paul Bret – Maire de Villeurbanne « La Métropole inhibe et vassalise »
©DR - Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, vice-président de la Métropole

A un an des élections municipales et métropolitaines, l'élu villeurbannais fait le bilan du fonctionnement de la Métropole et dénonce un système autocratique. A la tête de la quatrième ville d'Auvergne-Rhône-Alpes depuis 2001, Jean-Paul Bret fera part de sa décision d'être candidat ou non après les élections européennes.

Quels sont les grands projets, notamment économiques, menés dans la commune sur ce mandat ?

Ce mandat a vu un fort renouvellement du développement économique, sans précédent sur les 20 dernières années. Cette dynamique est portée par trois quartiers : le Carré de Soie où se sont implantés Alstom Transport, Adecco, Atos, le SuperGrid Institute, à Grand Clément qui a accueilli Vinci Construction ou Xilam Studio au Pôle Pixel, et les abords du Campus de La Doua avec des entreprises comme Boccard, Processium, Econocom, Ubisoft. La création du Médipôle, plus grand équipement hospitalier privé de France, est également à retenir. Sur le site de l'ancienne clinique du Tonkin, Icade Promotion va réaliser un projet tertiaire. Villeurbanne se démarque également par une forte présence de l'économie sociale et solidaire. Enfin, l'initiative « Territoire Zéro Chômeur », expérimentée dans le quartier Saint-Jean, est positive et a permis d'embaucher en CDI une centaine de personnes.

Quelle vision avez-vous de la Métropole et de l'articulation des missions Métropole/Communes ?

Je porte un regard critique sur la mise en place de ce modèle lyonnais. La Communauté urbaine disposait déjà de beaucoup de compétences et avait réussi à susciter l'adhésion en permettant une vision structurante de l'agglomération. L'initiative de création d'une Métropole, portée par Gérard Collomb et Michel Mercier, n'est pas démocratique et a entraîné une « métropolisation départementale ». La Métropole a du plomb dans l'aile et n'est pas un modèle à suivre. D'ailleurs, d'autres métropoles comme Lille, Nantes ou Bordeaux ont toutes renoncé à suivre le modèle lyonnais qui est un rameau stérile. Les compétences sociales ont un peu alourdi le fonctionnement de la Métropole et la synergie humain/urbain s'est révélée être une opération de communication. La Métropole instaure un système pyramidal, inhibe et vassalise. Avec son poids démographique de 150 000 habitants et son attractivité, Villeurbanne parvient mieux que d'autres communes à maintenir une certaine autonomie et une capacité d'action. La ville n'est pas dissoute dans la Métropole. Je crois que la Métropole peut fonctionner autrement. David Kimelfeld a d'ailleurs introduit plus de souplesse et a corrigé une tendance autocratique.

Quel est le rôle du maire dans ce schéma et les habitants ont-ils conscience du futur double scrutin et de ses enjeux ?

L'échelon communal amène de la proximité et de la citoyenneté que la Métropole n'a pas. La Métropole reste virtuelle et n'apporte pas un sentiment d'appartenance. Les habitants sont attachés au modèle communal. Pour preuve, quand ils ont un problème ils vont voir le maire quelle qu'en soit la nature. Les compétences de la Métropole sont importantes, mais je ne suis pas sûr que les habitants se mobilisent pour aller voter pour la Métropole. Il y a un risque de scrutin croupion.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer