AccueilEconomieJean-Luc Raunicher réélu à la présidence du Medef-Auvergne-Rhône

Jean-Luc Raunicher réélu à la présidence du Medef-Auvergne-Rhône

L'assemblée générale du Medef Auvergne-Rhône-Alpes le 23 juin a vu la réélection de Jean-Luc Raunicher à la présidence du syndicat patronal. Un mandat de 3 ans, afin de poursuivre une action au plus près des territoires.
Jean-Luc Raunicher réélu à la présidence du Medef-Auvergne-Rhône
© J.T. - Jean-Luc Raunicher repart pour un 2e mandat à la tête du Medef Aura

Economie Publié le ,

C'est au coeur du bastion digital de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Campus du numérique à Charbonnières, que Jean-Luc Raunicher a été réélu à la présidence du Medef-Auvergne-Rhône-Alpes.

Lire son interview complète

"Je suis très heureux de la confiance qui m'est accordée par mes pairs, au service de toutes les entreprises, de toutes tailles et de tous secteurs d'activité. Chaque jour, le Medef Auvergne-Rhône-Alpes, avec ses 12 Medef territoriaux et 26 Branches professionnelles, inscrit son action au plus près du terrain, pour accompagner les dirigeant(e)s quelle que soit leur problématique : création, financement, recrutement et capital humain, croissance externe, international, digital, management des risques,… A l'heure de la relance et après des mois de résilience, notre organisation continuera à être au rendez-vous, avec sans cesse l'ambition de rassembler, fédérer et valoriser les atouts et savoir-faire de notre région" explique Jean-Luc Raunicher.

"La décroissance est une mauvaise réponse à une bonne question"

Présent à cette élection, Patrick Martin, président délégué du Medef, et prédécesseur de Jean-Luc Raunicher, a souligné l'enjeu de concilier la période de reprise économique actuelle à la transformation des modèles économiques.

"Les échéances politiques, présidentielles et législatives, conduisent à un concours Lépine législatif assez mal coordonné. Dans ce contexte, nous avons les idées claires et il nous faut assumer la raison d'être du Medef, autrement dit : "agir ensemble pour une croissance responsable".

Le Medef compte décliner deux thématiques : la croissance et le progrès scientifique et technique. "Il s'agit de deux axes fondateurs de nos actions car dans ce débat sur l'environnement et le développement durable, nous sommes convaincus que la décroissance est une mauvaise réponse à une bonne question".

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?